La justice

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2327 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 novembre 2008
Lire le document complet
Aperçu du document
Le socialisme
DEFINITION
Doctrine politique, économique et sociale qui entend faire prévaloir l'intérêt général, le bien commun, sur les intérêts particuliers, au moyen d'une organisation concertée et dans un souci de progrès social et d'une société plus juste (opposée à libéralisme et capitalisme).
Née de 2 révolutions : la Révolution Française et la Révolutionindustrielle.
ETYMOLOGIE : socius (nom commun = compagnon, associé et adjectif = uni, associé, allié)

HISTOIRE ET CLASSIFICATION DES SOCIALISMES
I) Origine du socialisme
A/ an. 1790 : Gracchus Babeuf : Révolution française
Voulait instaurer une dictature populaire et abolir la propriété individuelle grâce à la « Conjuration des Egaux » (=tentative de renversement du Directoire en 1796),mais a échoué â†' exécuté en 1797
Rousseau, Robespierre et Saint Just
Idéal de l'égalité (à travers la notion de « biens nationaux » mis à disposition de la Nation à partir de 1793 + Constitution de 1793 moins favorable à la propriété individuelle + DDDH)
B/ an. 1830 : Révolution industrielle
Le socialisme nait en réaction à la dureté des conditions de travail dues àl'industrialisation â†' exigences d'amélioration de la production industrielle et des conditions de vie des travailleurs à travers des systèmes coopératifs notamment. Début du socialisme réformiste et utopiste.
II) Les fondateurs du socialisme
A/ Le socialisme réformiste / utopiste
Volonté de réformer la société existante en procédant à des aménagements progressifs, dontl'accumulation permettra d'améliorer la situation du plus grand nombre et de réaliser la justice sociale
• Le socialisme anglais (contexte de la révolution industrielle) :
Robert Owen 1771-1858 : Industriel important voulant améliorer la situation des travailleurs (protection sociale du travailleur) et développer sa personnalité. La justice sociale passe par l'intervention de l'Etat. Néanmoins, lestravailleurs ne doivent pas tout attendre de l'action de l'Etat, l'amélioration de leur condition passe aussi par l'associationnisme : création 1° communauté coopérative de travail : Association of all classes and all nations, 1835)
Le Chartisme : mouvement de mécontentement des masses ouvrières contre injustice capitaliste. Ce mouvement doit son nom à la Charte du peuple du 8 mai 1938 :démocratie parlementaire.
• Le socialisme français
Charles Fourier, Saint Simon, intellectuels radicaux : Critique de la société existante. A travers sa " parabole " (1819), il veut démontrer l'importance relative des catégories sociales liées à la participation ou non à la production.
â†' Le socialisme constitue une réaction contre la priorité accordée par le libéralisme etcapitalisme pendant révolution industrielle à la réalisation de l'individu, aux dépens du bien collectif et de l'égalité réelle. Un système jugé d'exploiter les travailleurs.
B/ Le Marxisme et le socialisme marxiste
Karl Marx, Friedrich Engels : socialisme scientifique. Conception matérialiste de l'histoire : évènements historiques influencés par les rapports sociaux, en particulierles rapports entre les classes sociales. Pas d'idéalisme.
Le marxisme considère le capitalisme comme une phase d'un processus historique, marquée par la lutte des classes entre la bourgeoisie et le prolétariat conduisant inéluctablement au socialisme, puis au communisme, c'est-à-dire à l'appropriation collective des moyens de production, au dépérissement puis à la disparition del'État.
Lutte pour une société sans classes, sans Etat donc sans oppression. Une situation possible dès lors que chacun peut satisfaire ses besoins économiques et sociaux.
- Conception du travail : (Marx, Adam Smith, David Ricardo)
Travail = fondement de la valeur des biens. La valeur d'un bien peut donc être = au temps de travail nécessaire à sa production. Or la capitalisme tend vers un...
tracking img