La laideur

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1548 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Que pensez vous de ce discours trouvé sur Internet à propos de la laideur ?

«Certes, il y a des gens complexés sans raison, des gens qui se ressentent laids alors qu’ils ne le sont pas... Mais il y a aussi des gens objectivement, concrètement, indiscutablement laids.. Point à la ligne. Ce n’est pas le fameux «regard des autres» qui fait que quelqu’un est grand ou petit, ou mince ou grand;c’est comme cela, c’est la nature.. C’est pareil pour la beauté... Comme il y a des gens qui sont intelligents et d’autres qui sont bêtes, il y a des gens qui sont beaux et d’autres laids... Et nier cela ou essayer de sublimer cela par une risible «beauté intérieure» (on peut très bien être laid, bête, méchant et haineux à la fois... Manu dirait sans doute que j’en suis le bon exemple...) qui serait la«bouée de sauvetage» des laids me paraît tout à fait néfaste, et en premier lieu pour les premiers concernés...

La laideur est une réalité objective.

Ce n’est pas une raison (du moins pas plus forte que d’autres...) de se tirer une balle.

Cela ne fait pas qu’un individu soit meilleur ou moins bon. C’est juste un handicap comme un autre, comme il y en a beaucoup... Ce n’est ni plus ni moinsgrave qu’un tas d’autres choses... Mais c’est comme cela... Il y a de la place pour tout le monde, mais pas dans les mêmes domaines, pas aux mêmes endroits.

Essayer de relativiser, de parler de «regard du coeur» (on n’est pas sur l’île aux enfants ou à Disneyland), dire que cela n’a pas d’importance et autres billevesées pour enfant de 5 ans ne sert absolument à rien... Tu boîtes, tu boîtes.Tu as une tâche de vin, tu as une tâche de vin. Tu es laid, tu es laid. Il faut apprendre à l’accepter, à l’intégrer, à essayer de développer ses autres qualités, à chercher d’autres voies.. En aucun cas le nier... Ou essayer de l’oublier dans le doux mensonge de contes pour enfants... Il n’y a rien de plus abject et dégueulasse que de dire à une petite grosse qu’elle est «belle», «comme lesautres», que si elle veut mettre une mini jupe ou un caleçon moulant, il ne faut «surtout pas qu’elle hésite»... Car on ajoute le ridicule et le pathétique à la simple réalité... La laideur n’est pas ridicule. La laideur qui se refuse, qui cherche à jouer et à tricher, si. On n’échappe pas à ce que l’on est. Tu naîs crapaud ou tu naîs Prince, mais tu ne passeras jamais d’un état à l’autre... (ouseulement dans le cadre d’une illusion comme l’argent...) ce qui ne veut pas dire qu’un crapaud est inférieur à un Prince, c’est simplement différent...

Il faut apprendre à accepter et comprendre cela, pour ne pas ajouter le grotesque à l’inéluctable... Il ne faut pas essayer de jouer à des jeux qui sont fait pour d’autres, munis des bonnes armes... Rien n’est pire que ceux qui «veulent avoir l’air» etn’ont pas l’air du tout».

Je trouve ce discours sur la laideur assez juste. Il soulève beaucoup de questions, notamment sur ce qu’est ou n’est pas la laideur, sur la façon dont les gens la perçoive, sur la façon de l’accepter ou non et sur ses critères. Il en ressort également un point important qui est celui de l’acceptation de soi : «Certes il y a des gens complexés sans raison, des gens quise ressentent laids alors qu’ils ne le sont pas».
Ce problème d’acceptation de soi peut toucher n’importe qui mais la laideur est dans notre société Occidentale, un vrai handicap, une injustice qu’il faudra réparer à tout prix parce qu’elle ne fait pas partie de ce qui est accepté par les «autres».
Ce fameux «regard des autres» est justement ce qui compte le plus aux yeux de la majoritéd’entre nous. De plus, la laideur ne facilite en aucune façon la socialisation. En effet, les autres auront tendance à percevoir quelqu’un de laid comme quelqu’un de «mauvais», et ces personnes auront toujours plus de difficulté à se faire accepter par les «autres». Jean Jacques Goldman résume très bien ce phénomène dans une de ses chansons : «Il faudra que tu sois douce et solitaire aussi, il te...
tracking img