La lecture n'est elle qu'un simple divertissement

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2283 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La lecture n’est-elle qu’un simple divertissement ?

Depuis l’invention de l’écriture à nos jours, la lecture a toujours été omniprésente dans nos sociétés. Ainsi, comme le montre le corpus de texte de nombreux genres, mouvements et styles littéraires se sont succédés chacun ayant leurs propres idées et leurs propres thèmes. Cependant, la lecture était à la bas,e destinée à des personnesaisées pour qui la lecture était synonyme de loisir et de passe-temps.
Mais, peut-on, encore aujourd’hui, réduire la lecture à cette unique fonction, peut-on encore affirmer que la lecture n’est qu’un simple divertissement ?
Pour commencer interrogeons-nous sur ce qu’est la lecture ? Si l’on s’en tient à la définition du mot Lecture, par l’Académie Française, on s’aperçoit que demultiples sens sont donnés à ce mot. En effet, on accorde au terme lecture plusieurs définitions débutant d’un simple fait, celui de lire, à de nombreuses nuances. En voici quelques unes : la lecture est associée au fait de reproduire par la voix un texte ou un imprimé, ou encore à l’action ou l’habitude de lire seul et des yeux pour son instruction ou son plaisir personnel. La lecture désigneégalement l’Enseignement qui rend les enfants ou les illettrés capables de lire et par extension, le mot lecture se dit de textes particulièrement choisis pour développer l’art ou le goût de la lecture chez les enfants et au pluriel, ce terme désigne l’ensemble des ouvrages que l’on a pu lire au cours de sa vie. Notons enfin que, les synonymes du mot lecture renvoient tous aux notions d’explication oud’interprétation mais en aucun cas à la littérature.
Remarquons à présent, la négation et l’adjectif simple. En effet, ces éléments apportent une connotation péjorative et dégradent le fait de lire. La négation : ne que restreint, limite, réduit, abaisse et dévalorise la lecture en général. De plus, cette négation est immédiatement suivie par le mot simple, qui lui, amène et insinue un sens ouune interprétation péjorative, inférieure et dépréciative du terme de lecture.
Enfin, dans le prolongement des deux termes précédents, arrive dans la phrase le mot divertissement. On attribue souvent, à tort, une connotation légère à ce terme comme si le mot divertissement désignait uniquement le fait de rire ou s’amuser. Bien sur ces faits font parti intégrante du sens du mot divertissementmais ce terme englobe d’autres sens plus ou moins différents les uns des autres. En effet, la notion de divertissement renvoie également à la notion de plaisir, lorsque par exemple on prend plaisir à faire quelque chose, ou que l’on procure du rêves, de la joie à son auditoire ou encore le fait de se détendre, s’occuper l’esprit…
Ainsi on ne peut en aucun cas qualifier le motdivertissement de simple.
Cependant, ce sujet nous invite donc, implicitement, à nous demander quelles peuvent être les autres fonctions de la littérature ,au delà de celle de divertir.
C’est pourquoi, au cours d’une première partie, nous montrerons que la lecture est d’abord un divertissement et que ceci est une fonction à part entière et honorable et dans une seconde partie, nous réfléchironssur les autres fonctions de la lecture.

La lecture est depuis toujours synonyme de divertissement, loisir , plaisir, passe-temps….
En effet, la lecture a depuis toujours amusé et fait rire le lecteur notamment par la lecture de pièces de théâtre. En effet, le registre comique dans lequel s’illustre Molière par exemple a toujours suscité un engouement et attiré une foule de personnescomme c’est le cas encore aujourd’hui. Si nous reprenons l’exemple de Molière, nous savons qu’à son époque au XVIIème siècle, un bon nombre de ses pièces étaient jouées à la cour pour le plaisir du Roi. Un de ses plus grand succès : « L’Avare » joué pour la première fois en 1668, connaît immédiatement le succès grâce à un parfait style comique. En effet, par exemple dans le scène 3 acte V,...
tracking img