La lettre d'invention de voltaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (725 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Ici je vous écris une lettre pour m’excuser de tout ce que j’ai fait jusqu’a present et de vous dire que je regrette de tout ce qui est passé.
Tout d’abord je vais vous raconter ce qui st asser surmoi.
Un jour j’ai pensé a un chose.C’était d’être parfaitement sage.Pour ça j’ai decider de faire trois choses
En premier j’ai décider de ne pas aimer les femmes.Même si je vois une beautéparfaite,je me dirait que tous deviendrons laids un jour et que cela ne feras plus tourner ma tête.
En seconde je me suis dit que je serais toujours sobre,que je ne mangerais que pour le besion.En faisantcette chose,j’ai pesé que j’aurais une bonne santé,et mes idées toujours pures et lumineuses.
En triosième,j’ai decidé de penser un peu a mes fortunes,et être modéré.
Quand j’ai décider ces trioschoses j’avais confiance en moi deprotéger ces promesses mais comme vous le saviez,je n’ai pas pu.
Quand j’ai fini de fixer mes penser,je me suis approcher de la fenêtre et j’ai vu une jeune fille quisemblait fort occupé.Je l’ai vu soupirer,pleurer et n’en pas avoir de grâce.Donc j’ai abordé cette jeune fille pour la consoler.Elle m’a tous raconter sur son affliction qui était la violence de sononcle et m’a demendé del’examiner cet affaire.Et dnc je l’ai suivi jusqu’a chez el le.Nous avons assis sur un large sofa et j’ai continué à écouter son histoire.Ses discours étaient pleind’attendrissement et j’ai pris cette afaire à coeur.Mais quand nous parlions,le centre de son histoire l’oncle est reveu.Il était bien armé de tête au pied et en regardant moi et la jeune fille qui est sa nièce,il acommencé à se mettre en colère.Pour me pardonner il m’a réclamer de payer beaucoup d’argents.Donc j’étais obligé de lui passer tous les argents que j’avais.
Je suis rentrer à la maison après et j’aitrouvé une invitation à diner avec mes amis intimes.Si je restais à la maison je serai occupé de l’espritde ma tristesse et je tomberai malade,donc je me suis dit que ce serait bien d’aller manger...
tracking img