La liberation de la france

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 22 (5379 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Chapitre 3 :
Le gouvernement de la libération
Ou
Le retour à l’ordre républicain

A partir de 1943, l’équilibre des forces de l’axe et des alliés sont définitivement rompus. La production de l’axe plafonne, l’effort de guerre des alliés ne cesse de s’accroître. La supériorité matérielle acquise par les alliés en tous domaines va poser de manière décisive sur l’évolution du conflit.SECTION I : La fin de l’occupation : la victoire conjointe des Alliés et de la résistance en Europe et à Paris

L’objectif primordial est d’abattre l’Allemagne, mais les allemands on transformés l’Europe en une véritable forteresse que leur propagande prétend rendre l’Europe inapprochable. A l’est en dépit de Stalingrad, les territoires Russes occupés forment un glacié à peine entamé par la reconquêtesoviétique. A l’ouest, le mur de l’Atlantique aligne ses défenses littorales du cap nord à l’aquitaine et semble vouer à l’échec de tout bombardements. Dans ce camp retranché, les dirigeants nazis malgré leur premiers revus envisage avec optimisme l’issu du conflit. Ils escomptent une dislocation de la coalition alliée et surtout, ils pressent la mise au point d’armes secrètes qui doivent leurassurer la victoire. Il faut dire en effet que les allemands ont une recherche scientifique efficace (agent + matériel) et leur recherche scientifique porte sur les avions à réaction, les fusées à combustion liquide (2 modèles : V1 en 1944 et V2 en 1945) qui peuvent atteindre l’argentine depuis les côtes françaises. Les allemands sont en train de faire une recherche sur l’énergie atomique afin decréer la bombe atomique.

I. L’assaut de la forteresse Europe
Dès le mois de juillet 1943, les USA ont gagnés la Sicile et débarquent en Italie. Churchill, Roosevelt, Staline jugent du coup alors nécessaire l’ouverture d’un front supplémentaire et décident l’intervention en France.

A. Le débarquement en Sicile et la campagne d’Italie (1943-1944)
En mai 1943, réunit à Washington, lesalliés décident de ne pas frapper tout de suite l’extrémité de la péninsule Italienne et préfèrent pénétrer en Sicile (Opération Husky). A partir du 3 juillet d’intenses bombardements commencent sur le sol sicilien qui est le signe d’un assaut prochain. Le 10 les troupes anglaises et américaines prennent pieds sur le côté de l’Ile. Depuis plusieurs mois, l’Italie vie une situation fort difficile, lemanque de matière première ralentie la production industrielle. Les bons rapports avec les allemands se ternissent. Alors l’affaire sicilienne doit aussi donner une lassitude. Le 24 juillet, Mussolini qui est mis en difficulté démissionne. Le Gouvernement du Maréchal Badoglio négocie avec les alliés un armistice. Lequel est signé le 3 aout mais la signature d’un tel document n’empêche pas uneintervention allemande lorsque les alliés débarquent en Italie, ils seront solidement appuyés sur les défenses, les allemands répondent avec beaucoup de diligence…
Les alliés les piétinent. En mai 1944, les divisions franco-marocaines du Maréchal Juin peuvent enfin forcer le passage et débouchent sur Rome qui est prise le 4 juin. L’affaire de l’Italie se solde par un demi-échec. Un autre front estdonc nécessaire Churchill songe à établir dans les Balkans mais Roosevelt l’en dissuade. Aussi, à la conférence de Téhéran (novembre 1943), les anglais et les américains par ce mettre d’accord et promettent à Staline de débarquer en France au Printemps 1944.

B. Les débarquements en Normandie et en Provence

1. l’Opération Overlord

Lors des conférences de Casablanca(1943) et de Washington (du 11 au 26 mais 1940) les plans de l’opération Overlord sont fixés dès les conférences de Québec. Le plan de ce débarquement est laissé au Général Eisenhower qui est nommé commandant en chef des forces alliés. Il concentre en Grande Bretagne plus de 3 millions d’hommes avec leur équipement, il faut alors les nourrir, les loger, les blanchir et les occuper. Il faut aussi...
tracking img