La liberté d'expression

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1053 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
J’ai marchée sur la rue Rideau dans notre capitale nationale dernièrement, les mains chargées de sacs, le goût de l’aventure collé à la peau. Entourée de gens si différents, parlant si différentes langues; je me suis alors surprise à commencer à rêvassée. Qu’aurait été ma vie si j’aurai été d’une différente nationalité? Née dans un différent pays ou bien d’une autre couleur? Si je n’aurais pasété ce que je suis? Fière canadienne de race blanche, un être si simple, une voix parmi des millions mais ayant accès à tellement. Je me suis alors senti à la fois superficiel et unique car moi, simplement moi, avait accès à la Chartre des droits et libertés. Née au Canada, j’ai droit au bonheur, à l’amour libre, à l’éducation, j’ai le droit de rêver, d’agir pour des causes qui me tienne à cœur etplus encore, j’ai droit à la liberté d’expression. Je suis choyée de pouvoir penser comme je le souhaite, d’exprimer mes opinions par tous les moyens que je juge opportun, dans tous les domaines accessibles. Par contre, je compte parmi les chanceux qui ont accès à cette opportunité. Lorsque je pense à liberté d’expression, je pense à nos sociétés, à travers le monde, extrêmement contrôlées. Cesgens ailleurs à qui aucun choix d’opinion n’est offert, ces gens à qui le droit de parole est parfois refusé, ces gens qui vivent dans le silence éternel. Mon cœur se brise à la simple pensée que notre monde est dans la souffrance du moyen de communication le plus merveilleux : les mots. C’est pourquoi en cette nouvelle année, la liberté d’expression devrait être accessible à tous et toutes afin quela population mondiale se rapproche enfin d’un semblant de bonheur.
Il y a, dans notre monde, les énormes pressions sociales qui apportent plus de mal que de bien. Les préjugés qui apportent le malheur, les regards froids qui apportent l’indifférence mais la liberté d’expression; la compréhension de l’être humain. Heureusement, l’intelligence de ce dernier a fait en sorte que la libertéd’expression se reconnait sous différentes formes. Ces peintures qui expriment l’absence, ces mélodies qui décrivent la joie, ou bien ces phrases, ces poèmes qui nous touchent droit au cœur. Ici, au Canada, nous avons la chance de pouvoir exprimer notre façon de voir la vie, d’exprimer librement ce qu’elle nous fait ressentir. Nous avons le droit de voter en faveur du changement que nous croyons sera lemeilleur, nous avons accès aux deux côtés de la médaille peu importe la situation, nous avons droit de choisir notre propre chemin. Nous avons droit de suivre ce petit battement qui ne trompe jamais, notre cœur.
Nous, citoyens canadiens, avons la chance d’avoir la Chartre canadienne des droits et libertés de la personne. Ainsi, chacun « (…) est titulaire des libertés fondamentales telles la libertéde conscience, la liberté de religion, la liberté d'opinion, la liberté d'expression, la liberté de réunion pacifique et la liberté d'association ». Nous sommes choyés d’avoir droit à la vie, à la sûreté, à l'intégrité et à la liberté de sa personne. Également, toute personne âgée ou toute personne handicapée a droit d'être protégée contre toute forme d'exploitation, les droits et libertésénoncés dans la Chatre sont garantis également aux femmes et aux hommes et aussi la pleine égalité, des droits et libertés de la personne, sans distinction, exclusion ou préférence fondée sur la race, la couleur, le sexe, la grossesse, l'orientation sexuelle (…).
Malheureusement, ce n’est pas ainsi à la grandeur mondiale, par exemple, comme en Afrique du Sud. Dans la Commission Africaine des Droits del’Homme et des Peuples, des soixante-cinq articles de la Commission, la seule information donnée sur la liberté d’expression est celle-ci : « Toute personne à le droit d'exprimer et de diffuser ses opinions dans le cadre des lois et des règlements.» Pourquoi s’agit-il d’un droit qui se rapport aux lois et aux règlements seulement? Il s’agit d’une injustice complètement inacceptable contre...