La liberté

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (526 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
e me permets de la recopier pour d'éventuelles fautes ou tournures.

Selon l'opinion commune, être libre, c'est faire ce qui nous plaît. La liberté est donc définie de la manière la plus intuitivecomme le pouvoir de faire tout ce qui nous plaît. Cette notion de liberté est donc définie comme l'absence totale de contrainte. A première vue, un homme libre est un homme qui ne rencontre aucunobstacle. Pourtant la vie est un chemin semé d'embuches et d'obstacles de différentes formes (je remplacerais les mots "différentes formes" par le mot "multiples") … ce qui remet alors en cause cettenotion de liberté. Il est donc essentiel de se demander si être libre, est-ce ne rencontrer aucun obstacle ? Pour y répondre il faut d'abord définir les mots-clés autour desquels devraient s'articulernotre problèmatique à savoir "liberté" et "aucun obstacle".

La liberté est une notion difficile à définir, car elle est différente d'un individu à un autre, chacun ayant sa propre définition de laliberté. Cette dernière constitue pour chacun d'entre nous une expérience ou une représentation familière et indiscutable. Ëtre libre, c'est avant tout autre chose que de ne pas être empéché de faire ceque l'on veut faire, penser ou dire sans crainte ce que l'autre pense...

On peut donc dire dans un premier temps qu'être libre s'oppose à être esclave ou prisonnier au sens propre comme au sensfiguré. La liberté est donc absences de contraintes ; En effet être libre , est-ce ne pas pouvoir faire tout ce qu'on veut ? (je ne comprends pas très bien le sens de la phrase qui précède... vérifies tanégation). Dans ce cas , ce qui fait obstacle à ma volonté fait obstacle à ma liberté : liberté suppose donc bien absences d'obstacles.

Cela dit, une telle liberté, qu'on pourrait dire absolue,est non seulement impossible mais également dangereuse et puérile. Être libre semble être une donnée à la naissance et non pas une conquête progressive. C'est pourquoi la liberté est indéfinissable,...