La licence mozilla

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 21 (5181 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La licence Mozila
[pic]

[pic]

REMERCIEMENTS :
Je remercie tous les professeurs qui m’ont permit de réaliser ce dossier .Je tiens particulièrement à remercier Monsieur Mangolte, professeur, pour m’avoir permit d’acquérir les connaissances nécessaires à la réalisation d’un dossier axé sur le thème des logiciels libres.
S.NAFA

SOMMAIREINTRODUCTION
I, LE CONTEXT HISTORIQUE : LA GUERRE DES NAVIGATEURS
A, les faits
B, FIREFOX
C,THUNDERBIRD

II, CE QUI DISTINGUE MOZILLA DES AUTRES LOGICELS DANS L’ ELABORATION DU PROJET ET LA MISE EN PLACE DES LICENCES :
A , L’ ELABORATION DU PROJET : l’organisation dans la conception du logiciel
B, CONCERNANT LA LICENCE DE DIFFUSION :
III , LES ASPECTS JURIDIQUES CONCERNANT LE PROJETMOZILLA :
A,CONCERNANT LES ASPECTS JURIDIQUES INHERENTS A LA LICENCE B, LA DISTINCTION ENTRE LOGIIEL OPEN SOURCE ET LOGICIEL LIBRE C, LA LICENCE MOZILLA EST TRIPLE  D,ENFIN : LA LICENCEMOZILLA :UNE CONTROVERSE JURIDIQUE QUI N’ A PAS LIEU D’ ÊTRE !
IV , LE PROJET MOZILLA A L ’EPREUVE DE L’ ECONOMIE DE LA PROPRIETE INTELLECTUELLE :
A,LES INNOVATIONS CUMULATIVES

REFERENCES

SITE :www.mozilla.org
Au sein du langage informatique, Mozilla est un ensemble de logiciels libres multi plateformes destinés à Internet, comprenant notamment un navigateur Web, un gestionnaire de courrierélectronique, un éditeur HTML (Composer) et un client IRC (ChatZilla). Il s'agit également du nom du projet responsable du développement de ces logiciels. La fondation Mozilla propose actuellement plusieurs produits dont le produit phare est longtemps resté une suite logicielle Internet disponible sur la majorité des systèmes d'exploitation, entre autres GNU/Linux, FreeBSD, OpenBSD, NetBSD, DragonFlyBSD, Unix, Mac OS et Windows : On parle alors de « suite Mozilla ».Le projet Mozilla a eu pour but de revitaliser le produit même qu’était le logiciel. Le manque de fonds est dû à la défaite infligée par Microsoft à Netscape sur le terrain des guerres de standards. En l’occurrence, Microsoft n’était pas une entreprise intéressée par le navigateur. Pourtant c’est Bill GATES qui, face à la l’allianceNetscape -  Sun Micro system , a fait un discours en 1995 arborant le«  PEARL HARBOR » du navigateur. Internet explorer reprend le code java html qui n’est pas plus performant que Netscape .Néanmoins la société Microsoft en fin stratège s’est servie des éditeurs de page Web et favorise l’incompatibilité entre Netscape et Microsoft. On incite les éditeurs, en proie au choix entre user Internetexplorer et Netscape, à choisir Internet explorer. Pour cela on proposait aux consommateurs achetant un ordinateur un P.C. comprenant le logiciel Internet explorer, ce qui présupposait un accord entre Microsoft et les constructeurs de P.C.
Internet aura eu pour effet de faciliter la mise en combinaison du produit en cour de transport.
Suite à cette cuisante défaite ,les dirigeants de Netscapediscutèrent d'un livre blanc rédigé par Frank Hecker qui y exprimait une opinion de première importance car il prônait la libéralisation de leurs sources. Dans ce contexte de guerre de standards, il s’agira d’aborder brièvement les multiples aspects liés à la mise en place du projet Mozilla et qui a abouti actuellement au dépassement des 100 millions de téléchargements dans le monde. Ici ladifficulté est de pouvoir aborder la définition et la signification du logiciel Mozilla dans un contexte de guerre de standards, dans son acception juridique et économique. Aussi, nous étudierons l’aspect historique de la mise en place du projet Mozilla (I) qui révèle des distinctions entre celui ci et les autres projet de logiciels (II) Enfin aborderons nous les concepts juridiques et économiques...
tracking img