La litterature satirique moyen age

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1825 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction :

Pour commencer à parler de la littérature satirique, née après le succès de la littérature courtoise et des Chansons de geste, on va analyser brièvement le type de société où nait cette littérature, et les possibles causes ou circonstances qui se sont passées pour sa naissance au XIII siècle, siècle connu comme la seconde Renaissance :

Dans le XIII, il se produit unchangement démographique très important, la population grandit, et elle se déplace aussi de la campagne aux territoires urbains, c´est ainsi qu´a lieu la naissance de la ville, espace qui pouvait avoir 10.000 habitants à peu près.
L´économie française à cette époque est fondamentalement agricole, et la société est énormément divisée en classes sociales.
Quant à la ville, on doit dire que dans l´aspectéconomique elles commencent à être plus autonomes par rapport aux possessions territoriales du propre seigneur de la ville grâce au commerce et à l´artisanat. C´est l´époque où l´équilibre économique change radicalement. L´argent passe petit à petit des mains des comtes à celles des ducs et à celles des usuriers.
La ville était organisé autour du donjon, sa partie la plus respectable, c´est-à-dire,la tour où le seigneur habitait ; dans la cité habitait l´aristocratie et le clergé, et dans la ville proprement dite, vivait le menu peuple et la bourgeoisie. Ce sera dans ce lieu qui aura naissance la littérature qui nous occupe. Ce modèle de ville est celui des agglomérations surgies dans le Nord de la France, et les plus importants seront Paris, dans la région d´Île de France, et Arras, dansla Picardie, région qui connait un boum littéraire à cette époque là, et dû aussi à sa situation géographique, qui permet l´échange commercial et culturel.

Les principaux artistes dédiés à la littérature s´organisent autour des confréries des jongleurs et des bourgeois : Ces derniers reconnaissent publiquement l´activité culturelle et publique des jongleurs. C´est ainsi que la bourgeoisies`approprie de la littérature parce qu´elle soutient aux jongleurs et ils deviendront les protagonistes des récits, surtout des fabliaux.
Cette littérature urbaine sera avant tout une littérature comique et satirique. Comme on a dit avant, ses personnages ne sont pas des nobles comme dans la littérature antérieure, mais il est question des propres bourgeois, qui cherchent une littérature où sereflètent ses défauts, ses faiblesses, avec un but de fuite euphorisante, c´est-à-dire, ils cherchent la dérision d´eux-mêmes, soit pour moraliser, soit pour échapper aux malheurs de la vie quotidienne (logiquement, la vie au XIII siècle n´était pas couleur de rose) à travers le rire.

Les principaux exemples de littérature satirique de cette bourgeoisie sont Le Roman de Renard et Les Fabliaux, dont onfait l´analyse à continuation.

LE ROMAN DE RENARD

Le Roman de Renard est un ensemble de 27 récits, appelées branches, écrits en vers octosyllabes par différents auteurs entre la fin du XII siècle (1175) et la première moitié du XIII siècle. Ce recueil, avec ses « suites », comprend une totalité de plus de 100.000 vers.
On voit dans ce célèbre roman l´inspiration classique, surtout celle desfables d´Esope, et aussi du poème en latin Ysengrimus, de Nivard, qui raconte déjà dans le milieu du XII siècle les aventures des principaux épisodes de ce roman.
Le folklore populaire de l´Europe et des campagnes françaises et l´influence orientale, surtout des fables traditionnelles de l´Inde, sont aussi très importants. Telle est l´importance de ce roman, que La Fontaine s´inspirera d´elles(Ex. Le Renard et le Corbeau).
On peut classifier chronologiquement le Roman de Renard en trois étapes ou cycles :
-Le premier, qui correspond aux branches écrites entre 1174 et 1205. Pendant cette période à été écrit l´un des principaux épisodes du roman, entre 1147 et 1175, et qui narre la violation d´une louve par Renard, le héros principal. La louve s´appelle Hermeline, et deviendra la...
tracking img