La Logique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 22 (5311 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 avril 2014
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction :
La science se caractérise par sa rigueur, sa rationalité et ses démonstration logique. La science nous apparait donc comme la discipline logique par exellence, celle qui peut atteindre à des certitudes indubitables, car découlant nécessairement d’un raisonnement logique. La logique semble donc etre au fondement meme de la science. Mais est-elle pour autant suffisante à fonder unescience ? Autrement dit, d’autres conditions que la logique sont-elles requises pour fonder la science ?
I- La logique, est la science du vrai et du faux.
a) La science est la connaissance du nécessaire.
La science est l'ensemble de connaissances, d'études d'une valeur universelle, caractérisées par un objet et une méthode déterminés, et fondés sur des relations objectives vérifiables. Lavolonté de la communauté savante, garante des sciences, est de produire des connaissances scientifiques à partir de méthodes d'investigation rigoureuses, vérifiables et reproductibles. Quant aux méthodes scientifiques et aux valeurs scientifiques , elles sont à la fois le produit et l'outil de production de ces connaissances et se caractérisent par leur but, qui consiste à permettre decomprendre et d'expliquer le monde et ses phénomènes de la manière la plus élémentaire possible c'est-à-dire de produire des connaissances se rapprochant le plus possible des faits observables. À la différence des dogmes, qui prétendent également dire le vrai, la science est ouverte à la critique et les connaissances scientifiques, ainsi que les méthodes, sont toujours ouvertes à la révision. De plus, lessciences ont pour but de comprendre les phénomènes, et d'en tirer des prévisions justes et des applications fonctionnelles ; leurs résultats sont sans cesse confrontés à la réalité. Ces connaissances sont à la base de nombreux développements techniques ayant de forts impacts sur la sociéte. La science se compose d'un ensemble de disciplines particulières dont chacune porte sur un domaineparticulier du savoir scientifique. Il s'agit par exemple des mathématiques3, de la chimie, de la physique, de la biologie, de la mécanique, de l'optique, de la pharmacie, de l'astronomie, de l'archéologie, de l'économie, de la sociologie, etc. Cette catégorisation n'est ni fixe, ni unique, et les disciplines scientifiques peuvent elles-mêmes être découpées en sous-disciplines, également de manière plus oumoins conventionnelle. Chacune de ces disciplines constitue une science particulière.







b) La connaissance du nécessaire, est le syllogisme
Savoir, c’est connaître la cause d’une chose; or les causes de tout être sont au nombre de quatre, à savoir, la cause efficiente, matérielle, formelle et finale. Pour avoir la connaissance parfaite de chaque chose, il faut connaître ces quatrecauses. Il y a donc une cause efficiente du syllogisme, et une autre rationnelle qui le constitue. Car le syllogisme est un acte de raison. La mati du syllogisme est trois termes, comme matière éloignée, et deux propositions, comme matière prochaine. Elle est dans les syllogismes comme dans les autres choses composées de matière et de forme, où l’on peut trouver la double matière dont on vient deparler. Sa fin est de convaincre ou de faire connaître une conclusion inconnue. Sa forme est la vertu ou puissance de déduire une conclusion des prémisses; elle se trouve dans la définition du syllogisme. Cette forme se revêt de la figure et du mode. La figure est la disposition du moyen terme, suivant la subjection et l’attribution; cette disposition se fait de trois diverses manières, parce quele moyen terme est ou sous ou attribué une fois dans les prémisses, et alors c’est la première figure. Or cette disposition est appelée première figure, parce que le moyen terme a le caractère plus parfait de moyen, en ce qu’il participe de la nature des extrêmes dans la subjonction du petit extrême et du grand dans la prédication. Ou il est attribué deux fois, et alors il est seconde figure,...
tracking img