La méditerrannée

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (919 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
C- La Méditerranée

-Zone géostratégique essentielle car carrefour entre Afrique/Moyen-Orient/Monde Arabe/Europe/ Espace Atlantique.
-Enorme défi de stabiliser la région et essayer d’apaiser lesconflits.
⎝ Du coup enjeux mondiaux : prédominance des EU et difficultés de l’UE à avoir son mot à dire sur le processus de paix israélo-palestinien.

-Point de contact de « civilisations » et demémoires différentes
-Point de contact entre le Nord riche/ en déclin démographique / dépendant énergie et le Sud pauvre/ très jeune / abondance hydrocarbures
IMMIGRATION
Entraîne des flux migratoiresimportants (contrôle d'où immigration clandestine)
⎝ Points de tension constants mais également espace d’échanges, de flux migratoires ou commerciaux : à la fois interface et barrière.

1- LeMaghreb
a- Vers un partenariat euro-méditerranéen

-Une interdépendance ?
○UE essentiel pour la rive sud : (70% commerce extérieur, principal fournisseur d’IDE, Remises des immigrés maghrébins, sourced’aides)

○Rive sud importante pour l’UE : (dépendance énergétique de l'UE, délocalisations et investissements importants au Maghreb, marché intéressant pour les entreprises européennes.

-Unecoopération renforcée :
-1995 Réunion de Barcelone volet économique et politique (démocratisation) : échec
-2004 PEV : conditionner aides de l’UE à un programme de réformes économiques et politiqueset sécuritaires
-2008 Union pour la Méditerranée : projet français réunissant 44 pays

⎝ Plus que de la simple aide au développement : volonté d’une intégration régionale etstabilisation/démocratisation.
b-La politique européenne en Méditerranée : un échec ?

-Une relation déséquilibrée car asymétrique (commerce et IDE moins importants pour l'UE)

-La priorité à l’immigration aux dépens del’économie :
⎝Europe vue comme une « forteresse » et seules raisons partenariat : migration.

-Une impuissance politique de l’UE ? (OUI)
○Instabilité importante régionale où l’UE n’a aucun...