La madeleine de proust...

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1195 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 janvier 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Du côté de chez Swan , Marcel Proust

Marcel Proust publie en 1913 le premier tome de A la recherche du temps perdu sous le titre de Du côté de chez Swan. Il y présente les souvenirs d'enfance d'un narrateur nommé Marcel et qui a une vie similaire à la sienne. Néanmoins, il ne considère pas son œuvre comme une autobiographie, d'où son classement probable parmi les autofictions. Dans l'extraitque nous allons étudier, le petit Marcel qui est à Combray, le village de son enfance, se remémore une foule de souvenirs par le biais du goût d'une madeleine. Tous les souvenirs remontent alors à son esprit. Nous verrons tout d'abord le rôle des différents sens dans l'élaboration de la mémoire et de ces souvenirs qui envahissent le narrateur. Puis le pouvoir conféré à la mémoire tout au long del'extrait.

Dès le début, un sens est suggéré: celui de la vue avec le participe passé «apparu»,le lecteur a alors l'impression que le souvenir se crée, comme une image, devant les yeux de Marcel. Dès la phrase suivante, un autre sens entre en jeu: le goût. Son rôle est primordial puisqu'il permet le retour de tous les souvenirs. Du fait que le goût de la madeleine trempée dans le tilleul estexactement le même que celui offert par la tante du narrateur dans sa jeunesse. D'ailleurs, l'importance du goût lui est conférée par le narrateur même. Ainsi, il précise lui même que la «vue» de la madeleine, n'avait pas permis le retour des souvenirs mais que c'est bien le goût qui a eu cet effet. Il explique ce phénomène par le fait que la vue des madeleines est une action fréquente. Toute savie, il a vu de ces pâtisseries et a fini par les détacher de sa ville natale. Tandis que le goût à l'inverse, est pareil à l'«odeur», il persiste dans la mémoire et permet le retour de tous les souvenirs qui étaient enfouis. Ainsi il énonce: «l'odeur et la saveur restent encore longtemps, à se rappeler, à porter l'édifice immense du souvenir».
Néanmoins, dans la second paragraphe, il apparaîtque le goût n'est que la base du souvenir, il permet le retour d'un souvenir mais vague. Par la suite, le narrateur semble redonner une importance à la vue avec la notion de «décor» et le verbe revoir. Marcel se souvient et revoit son enfance. Tous ses souvenirs font directement écho à des sens différents. Ainsi, indirectement, on perçoit l'importance de l'ouïe avec la référence aux rues et à laville mais aussi de l'odorat avec l'ensemble des fleurs citées et le jardin.
De toute évidence les sens sont représentés à outrance dans cet extrait de Du côté de chez Swan. Le goût et l'odorat permettent le retour d'un souvenir flou mais c'est la vue et l'ouïe qui viennent préciser, ce souvenir, replanter le décor de l'enfance de Marcel. Tout réapparaît sous deux mondes: le jardin marqué par uneprésence de l'odorat et la ville marqué par une présence de l'ouïe. Mais les sens sont là au service de la mémoire. Quel est donc ce pouvoir conféré à la mémoire tout au long de l'extrait?

La mémoire dans l'extrait est présenté comme sauvegardant les souvenirs qui restent abandonnés pendant des années. Tous les sens sont au service de la mémoire qui capte des odeurs, des décors, des bruits etles retransmet. Le narrateur souligne que les souvenirs se désagrègent au fil du temps. Néanmoins, si la forme ne reste pas et ne permet pas d'atteindre la «conscience», les sens et les impressions ressenties restent et ressurgissent à la première occasion. C'est en particulier dans le deuxième paragraphe que le narrateur souligne le pouvoir extraordinaire de la mémoire. D'ailleurs, la réaction dunarrateur est immédiate comme le montre la formulation «Et dès que j'eus reconnu le goût». Mais, le narrateur montre aussi les difficultés rencontrées par la mémoire, notamment sa lenteur. Il précise que si le souvenir revient immédiatement à sa mémoire, il lui faudra bien plus de temps pour expliquer ce qu'il ressentait en se remémorant son enfance. La mémoire semble tenir son pouvoir du...
tracking img