La main invisible

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1175 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
SUJET : Si la main invisible semble souvent invisible, c'est qu'elle n'est souvent pas là."
Que faut-il penser de cette affirmation de Joseph Stiglitz ?

Introduction

La célèbre expression « main invisible » est proposée par Adam Smith, dans son œuvre Recherches sur la nature et les causes de la richesse des nations, publiée en 1776. Dans sa théorie, en général, le marché maintientsainement son fonctionnement par ses mécanismes inhérents. Ces mécanismes, comme une « main invisible », poussent tout le monde, à se comporter consciemment en respectant les règlements du marché. Mais pourquoi notre économie se tombe dans un pétrin aujourd’hui? Plus de deux siècles plus tard, économiste américain J. E. Stiglitz conteste cette fameuse expression: “Si la main invisible semble souventinvisible, c'est qu'elle n'est souvent pas là.”

Qu’est-ce que c’est la main invisible? Pourquoi la main invisible ne fonctionne plus comme avant, cette foi dans la crise économique. Mais c’est-à-dire que la main invisible n’existe plus?
 

Ⅰ La définition de la main invisible.

Le sens originel de la main invisible est que chaque individu ne considère que ses intérêts propres dans la vieéconomique, conduit par la « main invisible », à travers la division du travail et la fonction du marché, on peut atteindre la richesse nationale. 

Ensuite la main invisible du capitalisme est devenue l'image du modèle de concurrence pure et parfaite. Les principales caractéristiques de ce modèle est la propriété privée, chacun a le droit d’obtenir de l'information du marché, et de concurrencerlibrement, sans l’intervention du gouvernement dans les activités économiques.

Les producteurs cherchent la maximisation du profit, les consommateurs veulent maximiser l'utilité. Les prix reflètent librement les changements de l'offre et de la demande. A travers la libre concurrence, l'ensemble du système économique atteint l'équilibre général. Quand on traite des relations économiquesinternationales, on suit le principe du laisser-faire. Le gouvernement ne réglemente pas le commerce extérieur. La main invisible reflète les réalités économiques au début de l'ère de la libre concurrence capitaliste.

Ⅱ Pourquoi la main invisible ne fonctionne plus comme avant, cette foi dans la crise économique?

Qui est le responsable de la récession la plus grave depuis la Grande Dépression, lesfinanciers qui a terriblement travaillé sur la gestion des risques, ou les régulateurs qui ne les ont pas arrêtés? De toute façon les économistes modernes ne peuvent absolument pas se dérober à son responsabilité. Ils nous ont fournit un modèle économique, qui nous rassure que le marché a bien de la capacité de l’autorégulation et de l’autocorrection, just sous lequel notre économie tombe dans unpétrin. Ce modèle est justement basé sur le principe de la main invisible: dans la condition de concurrence pure et parfaite, le mécanisme des prix, le mécanisme de l’offre et de la demande, et le mécanisme de la concurrence peuvent conduire la distribution des resources du marché à un état optimal.

Mais à l’aide de la théorie de Stiglitz sur la défaillance du marché, on peut apercevoir que ce principene correspond pas à la réalité. Pour l'économie du marché dans la réalité, des informations sont incomplètes, des concurrences sont insuffisantes, et le marché est incomplet. Par conséquent, le modèle, qui se construit sur la base dont les exigences sont très strictes sous différents aspects, ne peut pas du tout prédire l'économie. Donc il n’existe pas une main invisible qui peut régulariser lemarché sans ingérence.

En utilisant des modèles mathématiques complexes, Bruce Greenwald et J. Stiglitz nous montrent que quand le marché n'est pas saturé, des informations n’est pas complètes, et la concurrence n’est pas parfaite, le mécanisme du marché ne serait pas atteint l’optimum de Pareto, c'est le théorème de Greenwald - Stiglitz. Le sens profond de ce théorème est que la défaillance...
tracking img