La mal

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1651 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Lecture analytique n°2 « Le Mal » p.56

Eléments d’introduction:
Plusieurs poèmes de Rimbaud s’articulent aux événements politiques (coïncidence entre le poétique et le politique). Le sonnet “Le Mal” a été inspiré à Rimbaud par la guerre franco-prussienne (Nap. III déclare la guerre à la Prusse en juillet 1870. Capitulation de Sedan le 2 septembre 1870 ; janvier 1871 : fin de la guerre),l’enfant sage des premières années de collège a déjà commencé de lancer sur sa ville natale et sur l’univers de l’homme un regard critique. Il a déjà fait des fugues. Dès la déclaration de la guerre, il gagne Paris. Il méprise le nationalisme de ses contemporains, il s’insurge dans ses poèmes contre la bourgeoisie patriote et militariste qui soutient aveuglément l’Empire en 1870 et la mort de jeuneshommes le révolte.

Descriptif et mouvement du poème:
Il s’agit d’un sonnet d’alexandrins. La rime n’est pas classique puisqu’il y a 4 rimes dans les quatrains et qu’elles sont croisées au lieu d’être embrassées. Dans les tercets les rimes ne correspondent pas non plus à la disposition classique (ccd ede : sonnet français ; ccd eed : sonnet italien).
Le poème s’organise en une seule phrasecomplexe reposant sur une structure d’opposition: les deux quatrains constituent trois propositions circonstancielles d’opposition (ou temporelles?) introduites par la locution “tandis que” qui démarre le poème, reprise au vers 3 et au vers 5. Ces propositions circonstancielles montrent l’horreur de la guerre. La proposition principale avec ses dépendantes, se développe sur les deux tercets, et montrepar opposition l’indifférence de Dieu. Les deux groupes de propositions sont séparés par deux vers (7 et 8) détachés entre tirets qui constituent, en incise, une invocation à la Nature.

Axe de lecture: Nous montrerons comment Rimbaud dénonce différentes formes du “mal”.

I- Un tableau épique qui dénonce la guerre

1- L’ampleur du conflit 
L’espace et le temps semblentillimités: Reprise de “tandis que” qui traduit une notion de durée aussi bien que d’opposition; “tout le jour” : rythme qui marque la durée, particulièrement dans les deux premiers vers qui enjambent et qu’il est impossible de couper: il n’y a pas d’arrêt dans cette bataille. L’“infini du ciel bleu” marque l’espace énorme.
Grand nombre des soldats: “en masse” (v 4), “cent milliers d’hommes” (v 6);remarquer l’emploi inhabituel du mot “milliers” qui crée un effet d’insistance.
Vers déconstruits par les enjambements qui rendent le vaste désordre (vers 1-2 ; 5-6)

2- L’horreur du conflit
C’est un conflit qui déshumanise. Les hommes sont assimilés à des choses : emploi du verbe “crouler” (v 4) qui s’emploie plutôt pour une chose. Identification des “hommes” à “un tas” (v 6), ces deuxmots étant placés l’un à côté de l’autre, ce qui frappe davantage et accentue le contraste. La guerre est assimilée par métaphore à une machine qui “broie” (remarquer l’emploi absolu de ce verbe, son COD non exprimé étant les cent milliers d’hommes du vers suivant). Les hommes sont donc victimes d’une gigantesque absurdité, broyés comme du blé dans un moulin. Par contraste, les machines de guerresont personnifiées ; elles crachent (vers 1).
Pour nous faire sentir toute l’horreur du conflit l’auteur parle à nos sens : il fait sentir la présence de la guerre par la vue : “crachats //rou/ges” (remarquer l’enjambement sur la césure), “ciel bleu”, “écarlates ou verts” (les uniformes des soldats étaient rouges du côté des Français et verts chez les Prussiens), “le feu”, tas “fumant” …. Lepoète nous fait ressentir la guerre par l’ouïe: sonorités imitatives suggérant le bruit des machines de guerre, «crachats” (remarquer aussi les connotations de mépris et de dégoût de ce mot qui fait métaphore: on se crache dessus, mais avec de la mitraille et du feu), “sifflent”, “mitraille” (décharge d’artillerie); par l’odorat: “tas fumant”, “mitraille”; par le toucher: “crachat”, “feu”,...
tracking img