La maladie de sacks

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1423 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Plan :
Dans cette fiche de lecture concernant l’ouvrage « la maladie de Sachs », j’ai organisé mon travail de cette façon :
Tout d’abord on trouve les références de l’ouvrage, c'est-à-dire les renseignements à propos du livre. Ensuite les renseignements sur l’auteur, soit la biographie, qui forme la seconde partie. Puis s’joute les bibliographies en lien. Afin de présenter l’ouvrage, sansfaire de résumé, dans la partie 4, j’ai souhaité extraire les thèmes principaux que j’ai retenu. En 5ème partie, à lieu la lecture complémentaire, il s’agit de choisir un concept et d’en faire le lien avec les autres œuvres (en revanche ici j’ai choisi la communication avec le tutoiement et le vouvoiement). Enfin, au 6ème point, arrive la critique positive ou négative. Il s’agit de faire le lien entreSachs, Julie, l’article retenu et notre future vie professionnelle.
1-Références de l'ouvrage
La maladie de Sachs est un roman de Martin WINKLER publié le 6 janvier 1998 avec l'édition P.O.L et ayant obtenu le prix du livre inter la même année.
L'ouvrage comporte environ 660 pages réparties sur 113 chapitres
Suite à cet ouvrage un film a été réalisé en 1999 par Michel Deville.
2-Présentationde l'auteur
Marc ZAFFRAN, né le 22 février 1955 à Alger. Enfant puis adolescent solitaire, Marc ZAFFRAN lit pendant des journées entières et écoute feuilletons et pièces radiophoniques. Vers l'âge de 13-14 ans, à l'occasion d'un chagrin d'amour, il se met à tenir un journal.
Rentré en France avec ses parents en 1963, il a tôt le goût de la lecture et de l'écriture. Diplômé de la faculté demédecine de Tours, il exerce dans un cabinet médical de campagne de 1983 à 1993. A cette époque, il collabore au magazine Prescrire sous le nom de Marc ZAFFRAN, son patronyme.
Il écrit des nouvelles fantastiques inspirées par ses lectures.
En 1984, il publie ses premières nouvelles sous le pseudonyme de Martin WINKLER, choisi en hommage à Georges PEREC. Évoquant souvent la situation du systèmemédical français, il est également critique de séries télévisées.
Son premier roman La Vacation est publié en 1989 et introduit le personnage du docteur Bruno SACHS, médecin généraliste de campagne qui pratique des IVG lors de vacations hebdomadaires à l'Hôpital de la ville imaginaire de TOURMENS, qui devient célèbre avec La Maladie de Sachs.
L'auteur a alors l'occasion d'expliquer que Bruno SACHSn'est pas une simple transposition autobiographique de sa vie comme médecin généraliste, mais que le caractère de son héros est inspiré par celui d'un de ses proches amis, jeune médecin généraliste qui s'est suicidé plusieurs années auparavant, et à qui le roman est dédié.
En 1993, il quitte son exercice de médecin de campagne, devient traducteur et écrivain à temps plein, tout en continuant àexercer la médecine à temps partiel à l'hôpital du MANS.
3-Bibliographie en lien
C’est grave docteur ? Ce que disent les patients, ce qu'entendent les médecins, La Martinière, 2002
Les Trois Médecins, POL, 2004 ; les années d'université de Bruno Sachs
La Vacation, POL, 1989
Le Chœur des femmes, P.O.L, 2009
4-Présentation de l’ouvrage
Dans le roman de Martin WINKLER, Bruno SACHS, estprincipalement décrit par ses patients, par Mme LEBLANC sa secrétaire, par Mme BORGES sa femme de ménage, par Dr BOULLE et enfin par Pauline KASSER. Diverses notions ont été constatées dans l’ouvrage.
Tout d’abord, dans son roman, Martin WINKLER, illustre bien la relation soignant/soigné. Nous pouvons voir dans plusieurs passages du livre que Bruno SACHS est très attentif à ses patients. Il a une prise encharge holistique et une attention particulière en vers ses patients, nous le remarquons notamment dans ce passage page 30 : « qu’est ce que vous prenez quand vous avez de la fièvre ou mal à la tête ?...Il vous en reste ?...Voulez-vous que je vous en marque ?...deux boites, ça suffira ?...Aviez-vous besoin d’autre chose ? »
Ensuite nous remarquons que la notion du toucher à une grande...
tracking img