La management

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1523 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
4. Les approches contemporaines du management!

4.1. La théorie de la décision!
!  

La décision est la partie la plus intangible d’une politique générale d’entreprise ou d’une organisation! Elle constitue l’une de ses principales ressources car elle permet aux idées, projets des personnes de se transformer en actions stratégiques!

!  

Qu’est-ce qu’une décision ?
La décision peutêtre définie comme un processus par lequel une entreprise passe d’une position stratégique à une autre!

• 

Le processus décisionnel!
Identification des critères de décision! Attribution de priorités aux critères!

entification un problème!

valuation de fficacité de la décision!

ise en place de l’option!

Sélection d’une option!

Analyse des options!

Développement desdifférentes options!

4.1. La théorie de la décision!
!  

Cinq conceptions fondamentales de la prise de décision dans les organisations :!

‣  Le modèle décisionnel classique! ‣  Le modèle organisationnel (H.A. Simon,
puis R.M. Cyert & J.G. March)!

‣  L’approche politique!

4.1.1. Le modèle décisionnel classique ou modèle de Harvard!
!  

Il s’agit d’une approche selon laquelle l’hommeeffectue des choix rationnels dans ses décisions (économie classique)! La décision est assimilée au raisonnement d’un acteur unique qui cherche à maximiser ses fins avec les moyens dont il dispose!

!  

4.1.1. Le modèle décisionnel classique ou modèle de Harvard!
!  

Modèle privilégié par les entreprises américaines notamment concernant les choix des investissements (en 3 phases)! Le modèleLCAG repose sur cette conception de la prise de décision : il considère la firme comme un système qui agit comme un acteur parfaitement rationnel (4 séquences)! Critiques...!

!  

!  

Hypothèses de rationalité!
!   !   !  

Le problème est clair et sans ambiguïté! Il faut atteindre un objectif précis! Toutes les options et leurs conséquences sont connues! Les préférences sontdéfinies! Les préférences sont constantes et stables!

!   !   !  

Il n’existe pas de contraintes temporelles ou de coûts

4.1.2. Le modèle organisationnel ou la théorie de la rationalité limitée!
!  

Herbert A. Simon (1916-2001) : «Administrative Behavior», prix Nobel d’économie en 1978! S’oppose au postulat de rationalité parfaite! Propose le concept de rationalité limitée ou rationalitéprocédurale pour analyser le comportement

!  

!  

4.1.2. Le modèle organisationnel ou la théorie de la rationalité limitée!
!  

Le modèle décisionnel de Simon :!

‣  Le décideur n’a pas une vision globale de
l’environnement et ne peut pas traiter la totalité de l’information disponible!

‣  L’homme n’a pas de préférences claires mais
plutôt des aspirations qui varient selon lesmoments!

‣  Le décideur ne cherche pas à maximiser les

4.1.2. Le modèle organisationnel ou la théorie de la rationalité limitée!
!  

Limites du modèle :!

‣  Le modèle n’envisage pas suffisamment les
solutions innovantes ou les décisions de rupture!

‣  Il ne montre pas dans quelle mesure le

processus de négociation et d’information détermine la prise de décision!

‣  Les jeuxd’acteurs dans l’organisation ne

4.1.2. Le modèle organisationnel ou la théorie de la rationalité limitée!
!  

Prolongements :!

‣  Toute théorie de l’organisation s’accompagne
inévitablement d’une philosophie de l’être humain (March & Simon, «Organizations», 1958)!

‣  3 conceptions des comportements humains :!

✴  Ecole classique (la main)! ✴  Ecole des relations humaines (le coeur)! 4.1.3. La théorie comportementale de la firme!
!  

R.M. Cyert & J.G. March, «A Behavior Theory of the Firm», 1963!
➡  La firme est une organisation complexe, constituée de ➡  La firme comme lieu d’apprentissage collectif!
groupes d’acteurs aux intérêts divers, qui se trouvent dans des rapports simultanés de coopération et de conflits!

Notion de «slack organisationnel»!...
tracking img