La mercatique du tourisme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 18 (4326 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
CHAPITRE I

LA MERCATIQUE DU TOURISME

LES CONCEPTS DE BASE

INTRODUCTION

Longtemps considérée comme un secteur annexe de l’économie française, l’activité touristique est aujourd’hui en plein essor. Si en 1991et 2001, le marché touristique avait marqué un coup d’arrêt, il semble à nouveau durablement tourné vers la croissance. Premier pays récepteur de touristes devant les USA etl’Espagne, avec 75 millions de visiteurs, en 2000 et 2001, la France s’est dotée, avec le tourisme, d’une industrie performante affichant un solde de la balance commerciale d’environ 80 milliards de francs an pour ces mêmes années. Les Etats Unis et l’Espagne gardant toutefois la tête devant la France en terme de retombées économiques.

Le tourisme n’est pas un domaine figé. Au gré de son implicationcroissante dans les économies nationales, l’activité touristique a vu ses technologies muter, les formes de loisirs se transformer et les comportements des touristes et des professionnels évoluer. En France, l’option du tout marché a conduit à une saturation dans le secteur hôtelier et dans le secteur des parcs de loisirs. De même, le tourisme associatif, comme les compagnies aériennes, a du mal àsuivre l’évolution et les contraintes du marché. Cependant, le marché joue naturellement son rôle et la compétition pousse les différents acteurs vers l’excellence, laissant de coté les moins entreprenants et les moins inventifs.

L’industrie touristique présente toutefois des faiblesses. On constate qu’une majorité d’entreprises, abordent le marché touristique avec des méthodes encore tropartisanales pour ne pas dire archaïques. L’intuitif est encore de mise. L’offre des professionnels est souvent spontanée et informelle. Puisqu’il suffit aux clients, aux touristes de venir, consommer et repartir, ils sont saupoudrés d’un peu de «publicités », de festivals, de circuits thématiques, de baisses des prix, de mailing, ou de promotion. L’illusion est d’autant plus parfaite que ces techniquesartisanales ont fait leurs preuves.

Cet état de fait tranche singulièrement avec les savoir-faire mis en œuvre par les grands industriels du tourisme tels le Club Med, Selectour ou les groupes Accord et Havas. La baisse de fréquentation d’une ville ou d’un parc de loisirs, la perte de clients pour un hôtel ou un centre de loisirs, la stagnation des locations de bateaux ou des ventes de voyagesà forfait sont là pour rappeler qu’il ne suffit plus de fabriquer un produit, de le promouvoir et de satisfaire un client de plus en plus exigeant, mais de concevoir au travers de méthodes et de techniques particulières des axes de développements durables et rentables.

Les entreprises doivent aujourd’hui profondément repenser leurs rôles et leurs positionnements sur le marché. La mercatique estune manière de relever ces défis. Intégrer définitivement le concept de service, créer des besoins ou détecter les besoins insatisfaits, créer et gérer les nouveaux produits, consolider et faire évoluer les anciens produits, développer et anticiper les moyens de distribution et les modes de communication, tels sont en quelques mots les efforts nécessaires pour améliorer pour le présent et le futurles performances d’une entreprise touristique.

|ORGANISATEURS ET VENDEURS DE VOYAGES A FORFAITS |TRANSPORTEURS |HEBERGEMENTS |ACTIVITES LOISIRS SPORTS CULTURES |
|Tour opérateurs |Aériens |Hôtellerie |Club de vacances |
|Agences de voyages|Maritimes |Hôtellerie restauration |Villages de Vacances |
|Agences réceptives |Ferroviaires |Hébergements Ruraux |Musées, Ecomusées, Guides |
|Associations agrées |Routiers |Gîtes, fermes, auberges |Centres et...
tracking img