La microfinance

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 290 (72281 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 août 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
GESTION DES RISQUES OPERATIONNELS
Eloi PANGOP Directeur ECOREL Prof. Cours « Gestion des risques opérationnels » ISM Dakar 70 202 66 71 - ecorel@orange.sn Week – end du 16 au 17 et du 23 au 24 Juillet 2011 Horaires : 9 h à 17 h

MANAGEMENT DES SYSTEMES FINANCIERS DECENTRALISES (SFD)
I. Définition et états des lieux de la Microfinance

II. Analyse des risques opérationnels III. Stratégie degestion des risques opérationnels IV. Problématique de la gestion des risques dans les SFD

I. DEFINITION ET ETAT DES LIEUX DE LA MICROFINANCE

Eloi PANGOP
Directeur ECOREL Prof. Cours « Gestion des risques opérationnels » ISM DAKAR – MASTER 2 MICROFINANCE 70 202 66 71 - ecorel@orange.sn http://senegal.myqnsite.com

Etat des lieux sur le microcrédit
 Le « microcrédit » peut être définicomme un

faible montant d’argent prêté selon des conditions spécifiques pour des activités génératrices de revenus, qui vont permettre de rembourser le montant emprunté.  Le microcrédit peut être individuel ou groupé, mettant ainsi en place un système de mutualisation, de solidarité entre emprunteurs d’un même groupe.  Le microcrédit s’imbrique dans un phénomène de plus large ampleur : laMicrofinance  La Microfinance regroupe l'offre de services financiers aux populations pauvres, exclues du système bancaire, sans ressources ni droit de propriété (épargne, crédit au logement, assurance santé …)

4

Eloi PANGOP - Directeur ECOREL

Définition de la Microfinance
 La Microfinance offre de services financiers à des

individus ou des groupes d'individus pauvres, qui n'ont pasaccès aux services financiers formels, dans le but de satisfaire les besoins de leur ménage ou de leur micro-entreprise.
 La Microfinance consiste à offrir des services

5

financiers aux populations pauvres et très pauvres, composées notamment des petits travailleurs indépendants ou organisés en groupements. Elle s'est développée en tant qu'approche de développement économique quis'intéresse spécifiquement aux populations à faible revenu. Les services financiers comprennent généralement le micro-crédit et l'épargne. Certains Systèmes financiers décentralisés (SFD) proposent également des services d'assurance et de Eloi PANGOP paiement. - Directeur ECOREL

Quelques chiffres ou Statistiques
 92 millions de personnes bénéficient
aujourd’hui de services fournis par plus de 10 000institutions de Microfinance,  66,6 millions des clients de la Microfinance font partie des plus pauvres des pauvres,  taux de recouvrement des crédits à l’échéance : 98%  Le portefeuille global des clients de la Microfinance : entre 15 et 25 mds € en 2006,  Le microcrédit moyen : 200.000 F CFA, dans les PVD, 3 280 000 F CFA en Europe occidentale,  L’aide totale développement est de 50milliards d’euros, dont moins d’un milliard alloué à la Microfinance.
6 Eloi PANGOP - Directeur ECOREL

Émergence du microcrédit dans les pays sous développés dans les années 1980
 Simultanément, succès des expériences de la

Grameen Bank au Bangladesh et de Banco Sol en Bolivie  Le cas Grameen : « Gram » signifie « rural »  banque de la ruralité  Pourquoi mettre en place du microcrédit : Yunus part du constat suivant : les pauvres sont totalement exclus du circuit bancaire traditionnel  Les pauvres font appel à des usuriers (taux d’intérêt : 10%/semaine)  Spirale du surendettement : les pauvres réempruntent pour rembourser le prêt précédent  Or cette population n’a besoin que de faibles sommes pour débuter un commerce, une activité artisanale Eloi PANGOP - Directeur ECOREL 7indépendante …

Le cas Grameen
 Conditions de prêts : (voir
http://senegal.portailmicrofinance.org)  prêts sans garantie,  ne demande pas de compte quant à l’utilisation des fonds,  à 96% à des femmes,  réunies en groupe de cinq afin de créer une solidarité financière et source de motivation,  peu d’écrits sont passés, l’engagement est oral réduire les frais de dossier et autres...
tracking img