La mise en place de la gestion par activité abc-abm

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 28 (6761 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Manuscrit auteur, publié dans "22ÈME CONGRES DE L'AFC, France (2001)"

LA MISE EN ŒUVRE DE LA METHODE ABC/ABM AU CANADA, EN FRANCE ET AU JAPON ETUDE COMPARATIVE
halshs-00584609, version 1 - 9 Apr 2011 Pierre-Laurent BESCOS, Eric CAUVIN Professeurs - EDHEC - BP 3116 - 393, Promenade des Anglais - 06202 Nice cedex 3 Tel. : 04.93.18.34.90,Fax : 04.93.18.32.74, E-mail : bescos.pl@edhec.edu etMAURICE GOSSELIN Professeur - Université Laval, Québec, Canada, G1K 7P4 et TAKEO YOSHIKAWA Professeur - Yokohama National University
Résumé Cette communication a pour but d’analyser les résultats d’une enquête internationale sur la mise en œuvre de la méthode ABC/ABM conduite au Canada, en France et au Japon.. En ce qui concerne la France, nous avons obtenu 111 réponses aux questionnaires envoyés parl’intermédiaire de la DFCG. Sur cet ensemble, 20% des entreprises ont mis en place la méthode et 32% ont un projet en cours ou ont entamé une réflexion sur le sujet. Cette enquête est la première du genre sur ce sujet en France. Un test sur les non-réponses a été effectué en France afin de compléter l’étude et d’éviter les biais inhérents à ce type d’enquête. Les comparaisons des résultats entreles différents pays fournissent quelques éléments d’appréciation sur les types d’objectifs poursuivis et les difficultés rencontrées. Principalement, les coûts de mise en œuvre et les freins culturels sont les principaux obstacles à l’utilisation de l’ABC/ABM. Le dépouillement pour la France des réponses qualitatives a permis d’aller plus loin dans l’analyse des facteurs favorables et défavorablesà cette approche. Des différences significatives apparaissent entre les pays pris en compte. Mots clés. - ABC/ABM - étude comparative international. Abstract The purpose of this communication is to analyse the results of an international survey on the implementation of the ABC/ABM method conducted in Canada, France and Japan. In France, we received 111 answers to the questionnaires sent by theDFCG. Among these, 20% of the firms implemented the method and 32% are about to implement it or are thinking about doing it. This survey is the first one conducted in France on this subject. A test on non- responses was done in France in order to complete the survey and to avoid bias inherent to this type of study. The comparison of the results from the different countries shows several types ofobjectives pursued and difficulties encountered. The implementation costs and cultural barriers are the main obstacles to the use of the ABC/ABM method. In France, the study of the qualitative answers allowed us to go further in analysing the positive and negative aspects of this approach. Significant differences appear between the different countries participating to the survey.

Key words. -ABC/ABM - comparative study international.

Introduction
Les cas de mise en œ uvre de la méthode ABC/ABM (Activity-Based Costing et ActivityBased Management) ont donné lieu à de nombreuses publications recensées notamment dans Gosselin et Ouellet (1999) et Oger (1999). Mais aucune enquête de grande ampleur et comparative n’avait été entreprise jusqu’à présent en France. Nous avons eu l’opportunitéde le faire et d’utiliser pour cela un questionnaire identique à celui utilisé au Canada et au Japon. Le questionnaire a d’abord été préparé en anglais. Il a ensuite été traduit en français afin de mener cette enquête au Canada. Des adaptations au contexte français ont ensuite été introduites. La population sondée au Canada était constituée halshs-00584609, version 1 - 9 Apr 2011 des 500 plusgrandes entreprises selon le Financial Post. En France, pour mener à bien cette enquête et constituer un échantillon significatif, les chercheurs français ont bénéficié du concours de la DFCG (Association des Directeurs Financiers et Contrôleurs de Gestion), d’Armstrong Laing et d’Arthur Andersen. La population sondée dans l’enquête japonaise était formée de grandes entreprises. Sur les 2 342...
tracking img