La monarchie et les finances de 1715 à 1752

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 22 (5396 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 juin 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction:

De 1715 à 1752, l'économie de la France a subi de profondes transformations. L'héritage d'un XVIIe siècle, aux horizons assombris par «  les tristesses des campagnes » et les crises de la fin du règne de Louis XIV peut être vu comme facteur d'immobilisme prolongé. Il faut pourtant retenir la réalité d'un renouveau des économies maritimes et industrielles qui porte la croissancedu XVIII siècle.
Après la mort de Louis XIV en 1715, la situation de la France est douloureuse. Trois problèmes majeures pèsent le royaume: Des revenus engagés par anticipation jusqu'en 1718, des revenus de l' Etat réduits à 69 millions de livres mais des dépenses de 146 millions ainsi que l'énorme dette de 3 milliards de livres qui dépassait lesespèces en circulation à un moment où les impôts de guerre étaient difficiles à maintenir. En 1752, Louis XV dut faire face au déficit budgétaire après la guerre de succession d'Autriche. Un projet de taxe de 5% sur tous les revenus, le vingtième échoua à cause du parlement, dont les membres, malgré leur richesse refusaient de payer l'impôt. Le clergé notamment et cela fera paraître plus richequ'il n'était lorsque les cercles philosophiques exploiteront l'affaire.
C'est dans ces situations que le règne de Louis XV notre bien aimé fut assez difficile au point de vue économique et financier.
De quelles façons la monarchie de Louis XV arrivera à ses besoins malgré la dette considérable que laissa Louis XIV à sa mort?
C'est pour cela que nous verrons dans un premier temps les débuts de larégence au point de vue économique puis nous examinerons les incertitudes financières qui toucha le royaume pour finir sur les finances publiques.

1. Une renaissance du gouvernement:
a) La polysynodie
b) Le système de Law
c) L'effondrement

2. Les débuts d'un nouveau Régne du Louis XV:
a) Le ministériat
b) La France sous Fleury
c) Les intendants des finances

3. Les financespubliques:
a) Finances et institutions
b) Les recettes de l' Etat
c) Les dépenses de l'Etat

1.Une renaissance du gouvernement:
a) La polysynodie:

Dès le 2 septembre 1715, Philippe d'Orléans le nouveau Régent fit bloquer le Parlement par les Gardes françaises et casser le testament de Louis XIV, qui accordait l'essentiel du pouvoir à un conseil de Régence. En contrepartie, la cour retrouva ledroit de remontrance préalables à l'enregistrement des lois ôté en 1673. Le gouvernement fut modifié. Les secrétaires d' Etat furent écartés ou confinés dans des tâches secondaires, au bénéfice de sept conseils (guerre, marine, finances, affaires étrangères, dedans, commerce, conscience) supervisés par un conseil de régence présidé par le Régent. Ces conseils virent le jour le 15 Septembre, cefut la création de la polysynodie inspirée par Saint-Simon. Ces conseils furent composés de membres de haute noblesse et de magistrats du Parlement pour remplacer les secrétaires d' Etat et le contrôleur général des finances. La haute noblesse retrouva alors les affaire dont Louis XIV l'avait écartée au profit des dynasties ministérielles plus récentes qui lui devaient leur ascension. Ces conseilsétaient présidés par de grands seigneurs comme le cardinal de Noailles, le maréchal de Villars, le comte de Toulouse ou le duc de Noailles... Au-delà de ce retour de la haute aristocratie au seins du gouvernement, le Régent voulut aussi y associer de nombreux officiers de cours souveraines; mais cette diversité servait l'autorité du Régent qui se réservait les décisions essentielles en matièresfinancières et tranchait souvent seul avec les présidents des conseils. Pour la première fois une régence se faisait sans prises d'armes aristocratiques. Entre 1715 et 1718, les grands lignages nobiliaires s'étaient trouvés, sans guerre civile, installés dans les conseils avec la conviction de jouer les premiers rôles et la certitude de la puissance matérielle.
Cependant la polysynodie montra...
tracking img