La mondialisation et ses ennemis

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 17 (4202 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 août 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
"La mondialisation et ses ennemis" de D. Cohen

1. L’auteur

Daniel Cohen est professeur de sciences économiques à l'Ecole Normale Supérieure et à l'Université de Paris-I (Panthéon-Sorbonne). Il est membre du Conseil d'Analyse Economique du Premier Ministre et éditorialiste associé au journal Le Monde. Il a également été co-directeur du Programme de Macro-économie Internationale du Center forEconomic Policy Research (CEPR) à Londres, membre de l'Institut Universitaire de France et membre du Council de l'Association Européenne d'Economie. Il a été désigné " Economiste de l'année" en 1997 pour Richesse du Monde, pauvretés des nations, qui a reçu le prix du Livre d'Economie 2000, le prix Léon Faucher de l'Académie des Sciences Morales, et s'est vendu à plus de 25.000 exemplaires. NosTemps Modernes a reçu le Prix Synapsis " Mutations et Travail ".

2. Thèse de l’auteur

En introduction, Daniel Cohen commence par définir le cadre de son analyse et rappelle certaines définitions :
- La mondialisation actuelle n’est que le troisième acte d’une histoire commencée il y a un demi-millénaire, les deux premiers étant  la découverte de l’Amérique au XVIe siècle (âge desconquistadores), les comptoirs des marchands anglais au XIXe siècle.
- Les ennemis de la mondialisation sont divisés en deux camps : les Mollahs d’une part qui dénoncent ce qu’ils désignent comme « l’occidentalisation du monde » (ils arment la guerre des civilisations), les ennemis du capitalisme d’autre part qui luttent contre l’exploitation des peuples par le grand capital (ils arment quant à eux lalutte des classes). Ces deux camps se retrouvent pourtant sur l’idée que la mondialisation impose un modèle dont les peuples ne veulent pas.

« La mondialisation impose un modèle dont les peuples ne veulent pas » : voilà l’idée que Daniel Cohen va contester tout au long de son ouvrage. Selon lui, alors qu’il est facile d’être spectateur de la mondialisation actuelle, il est au contraire difficiled’en devenir acteur. L’économie mondiale crée un divorce entre l’attente qu’elle fait naître et la réalité qu’elle fait advenir. Comprendre la mondialisation aujourd’hui exige que l’on renonce à l’idée que les pauvres exploités par la mondialisation. C’est parce qu’elle n’advient pas, et non parce qu’elle est déjà accomplie, que la mondialisation aiguise les frustrations.

Daniel Cohen analyse dansson ouvrage les différentes caractéristiques de la mondialisation actuelle, et en particulier les aspects qui font souvent l’objet de critiques, et tente, par des références scientifiques et historiques, d’expliquer les mécanismes à l’œuvre qui déterminent les inégalités entre le Nord et le Sud.

Naissance de l’axe Nord Sud

Les causes à l’origine des inégalités de développement entredifférentes régions, sur différentes échelles de temps sont d’abord analysées.
Le biologiste américain Jared Diamond explique les inégalités de développement entre les civilisations, les continents, par le simple fait que certaines communautés humaines ont vécu dans des régions où l’agriculture était possible et d’autres pas. Contredisant toute thèse raciste ou liée au climat (le froid, obligeant l’hommeà s’enfermer, favoriserait la réflexion), Diamond explique que la distribution géographique des ressources est un facteur essentiel. Le hasard des découvertes de l’esprit joue également un rôle important. La diversité des cultures, qu’elle résulte des hasards de l’écologie ou de l’esprit humain, rend alors irrépressibles les apports, les emprunts croisés entre les civilisations. Il indique donc quela mondialisation fait partie depuis toujours de l’histoire humaine.
Dès lors, Daniel Cohen explique que toutes les sociétés humaines sont dès l’origine soumises à ce que l’on pourrait appeler la « tyrannie des autres ». Plus une société est complexe et avancée, plus elle détruit, en diffusant ses idées, les sociétés moins avancées, en vertu du fait qu’elle a immunisé ses membres contre...
tracking img