La mondialisation : facteurs, acteurs et répercussions géographiques.

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1749 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Composition de geographie

La mondialisation : facteurs, acteurs et répercussions géographiques.

On peut définir la mondialisation comme une dépendance en constante augmentation entre les différentes parties du monde qui entraine une densification des flux causée par des échanges toujours plus importants. On peut considérer quele processus a commencé au 20 ème siècle grâce à la découverte du nouveau monde par les Espagnols et les Portugais, à l’époque des grandes découvertes, où on voit apparaître un capitalisme marchands s’effectuant entre les pays et où les échanges de marchandises et d’hommes commencent a s’intensifier. Il fut relancé au 21ème siècle grâce à la révolution industrielle, mais cette relance reste trèslimitée. Les échanges de produits manufacturés se font essentiellement en Europe occidentale, dominés par la France et les Royaume-Unis. Enfin après la Seconde Guerre Mondiale, on voit apparaître une augmentation considérable des échanges quels qu’ils soient, on peut vraiment parler de mondialisation après les années 1980. L’étude acquiert alors toute sa pertinence, en effet on peut se demanderce qu’est la mondialisation ? Comment se manifeste-elle et quels sont ses impacts ? Ainsi nous allons étudier les facteurs et aspects de la mondialisation, puis les acteurs, ceux qui contribuent à l’expansion et en dernier lieu les conséquences géographiques et les inégalités entre les différents pays.

La mondialisation est une augmentation des échanges entre les différents pays, mais quels sontses facteurs, ses différents types de flux ?
On peut prendre comme exemple l’information qui est sans doute l’aspect les plus proches de nous de la mondialisation notamment avec internet. Cependant l’information est accessible aux pays les plus riches, en effet les régions les plus reculées n’y ont pas accès. L’accessibilité à l’information est inégale.
Par ailleurs, on remarque que les flux depersonnes sont importants, ils s’effectuent majoritairement des P.E.D (Pays En voie de Développement) vers les pays de la Triade (pays dominant sur la mondialisation constitué du Japon, des pays de l’Union Européenne et des Etats-Unis). En effet aux frontières de ces trois pays on remarque d’importants flux de personnes (Mexicains vers les Etats-Unis, Africains vers l’Union Européenne). Mais ilexiste également des flux de personnes inter-régions, par exemple les travailleurs Egyptiens émigrent vers la Lybie. Ces flux de personnes présentent des avantages et des inconvénients pour à la fois les P.E.D et les membres de la Triade. En effet pour les P.E.D, le principal inconvénient est la perte de main d’œuvre qualifiée, mais en retour il y a augmentation du niveau de vie et apports de bienpour les familles. Pour les membres de la Triade, le financement des retraites, l’économie du coût de formation et le rajeunissement de la population sont les principaux avantages, tandis qu’apparaissent des problèmes d’intégrations sociales et des problèmes de logement, pour les immigrés, qui sont des inconvénients à ne pas négliger.
Ensuite on remarque que les flux de capitaux sont trèsimportants. Ceux-ci sont réalisables grâce à un système de communication très performant entre les différentes places boursières (Tokyo, Paris, New-York, Singapour,..), les reliant 24/24h. Cette mobilité des flux est facilitée par une déréglementation qui permet aux banques d’orchestrer comme ils le souhaitent ces flux de capitaux. Une logique financière se met en place : rentabiliser le plus vitepossible au détriment des objectifs de l’entreprise. Les I.D.E (Investissements Directs à l’Etranger) sont très présents, en effet ceux-ci sont des filiales de multinationales crées à l’étranger pour des raisons économiques ou bien c’est la conséquence de prise de contrôle d’une entreprise étrangère par une multinationale, qui acquiert au moins 10% du capital.
Enfin, les flux de marchandises sont en...
tracking img