La mondialisation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 27 (6668 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
COURS I : Un espace mondialisé
Le monde semble aujourd’hui soumis à deux phénomènes contradictoires : - D’un côté, la multiplication des flux d’hommes, de biens, de services et de capitaux à travers la planète ; une interdépendance accrue des économies ; une large diffusion du libéralisme économique et du mode de vie occidental qui, ignorant les barrières culturelles, semblent s’imposer partout.Pour désigner ce phénomène d’uniformisation du monde, on emploie couramment le terme générique de mondialisation. - Dans le même temps, des contrastes de richesse qui persistent, des différences culturelles toujours aussi vivaces, au point que certains auteurs évoquent un possible « choc des civilisations », une mondialisation violemment rejetée par des états ou des organisations non étatiques.PROBLÉMATIQUE : Quels sont les ressorts de la mondialisation ? Qui en sont les principaux bénéficiaires ? Quelles limites rencontre-t-elle ? PLAN : COURS I : Ampleur et ressorts de la mondialisation COURS II : Limites et critiques de la mondialisation

I- Ampleur et ressorts de la mondialisation
Le terme de mondialisation a progressivement gagné en complexité au point d’exprimer aujourd’huitrois idées : - Une circulation accrue des hommes, des marchandises et des capitaux. - Une division mondialisée du travail. - La diffusion sur une large échelle d’un modèle économique, politique et culturel : le libéralisme. Ces deux phénomènes ne sont pas tout à fait concomitants : - La circulation des produits à l’échelle mondiale n’a réellement commencé qu’à partir du XVI siècle ; au cours dessiècles suivants, cette circulation s’est amplifiée alors que le cœur de l’économie mondiale se déplaçait à plusieurs reprises.
ème

- Depuis la fin des années 1980, cette circulation mondiale des produits s’accompagne de l’hégémonie planétaire d’un modèle économique et social particulier : le libéralisme.

A- Les flux de la mondialisation
Le monde est traversé par des flux de nature variée(marchandises, capitaux, informations, hommes). Ces flux ne se déplacent pas au hasard. Ils relient des pôles majeurs, particulièrement dynamiques et délaissent des régions entières, trop pauvres, trop instables ou trop enclavées. 1- Les flux de marchandises Voir dossier pp 30-31, le commerce mondial de marchandises Les échanges de produits ont, depuis la seconde guerre mondiale, augmenté beaucoupplus vite que la production. Désormais, 25% des marchandises produites dans le monde sont échangées. a- La nature des échanges Voir diagrammes p 30, la structure des échanges + doc 4, trafic maritime en tonnes Le commerce mondial a longtemps été dominé par les matières premières (produits agricoles, minerais, matières premières énergétiques). Ces flux n’ont jamais cessé de croître en volume (2milliards de tonnes de pétrole, 100 millions de tonnes de blé en 2005) mais, en valeur, ils ne représentent plus que 25% du commerce mondial (contre 40% en 1970). Les produits manufacturés ont en revanche vu leur importance croître : ils représentent désormais près de 75% du commerce mondial de marchandises.

b- La géographie des échanges Voir carte p 30, un monde hiérarchisé par les échanges Lagéographie des échanges mondiaux présente plusieurs caractéristiques : - Domination écrasante de 3 grandes régions : Amérique du Nord-Europe occidentale-Asie orientale. A elles seules, elles réalisent plus de 80% des écahnges. - Marginalisation de certains espaces : Afrique, 2% des échanges mondiaux. - Importance des échanges effectués à l’intérieur des grands ensembles économiques (ALENA, UE) : lespays de l’UE font les 2/3 de leurs échanges avec d'autres pays européens. c- Les facteurs de la croissance - La forte diminution des droits de douane Voir dossier, « Du GATT à l’OMC : l’essor du commerce mondial » L’accélération des échanges de marchandises a d’abord été favorisée par la baisse des droits de douanes. Jugeant que les politiques protectionnistes des années 1930 avaient été très...
tracking img