La mondialisation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1035 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La mondialisation : d’autres logiques d’organisation de l’espace mondial
Problématique :
* le monde malgré la mondialisation est très contrasté.
* Une partie de l’opinion de Nord et certaines opinions de nombreux pays du Sud remet en cause la mondialisation sous sa forme actuelle ou sur son principe.
Certains s’opposent radicalement à la mondialisation et préfère un repli communautaire,d’autres (les altermondialiste) conteste la mondialisation tout en pensant « qu’un autre monde est possible ». Pour ces deniers la question de l’environnement est souvent très importante mais plus dans les pays du Nord que dans les pays du Sud où la question alimentaire est prioritaire.
Les aires de civilisation Livre p.60

Les découpages de civilisations prennent en compte essentiellementl’aspect religieux. Le poids des religions : le christianisme à plus d’adeptes que l’islam, 2 milliards de chrétiens et 1,5 milliards de musulmans. Les autres sont moins nombreux : le bouddhisme, l’hindouisme,… Toutes les religions gagnent des adeptes chaque année notamment grâce au prosélytisme (= faire de la « pub ») mais aussi démographiquement il y a plus de naissances donc plus d’adeptes.
Ilexiste aussi d’autres découpages tel que linguistique avec les différentes langues parlé dans le monde, ou alimentaires avec les principales ressources alimentaires. Lait, viande, blé pour l’aire occidentale ; riz pour l’Asie ; mais pour l’Amérique latine ; blé pour l’aire islamiste. La langue la plus pratiqué est le mandarin mais la plus diffusé c’est l’anglais et ensuite l’espagnol en tant quelangue maternel.
Selon HUNTINGTON il y aurait une tendance au choc à l’affrontement de civilisations confirmées par l’attentat du 11septembre et leurs suites, mais se serait pour d’autres le révélateur d’une tentative d’opposition à l’inéluctable métissage culturel lié à la mondialisation. Il y a effectivement une uniformisation des modes de vies, transport, alimentation,… mais a coté une réactionpacifique qui consiste à conserver son identité ou les ressuscité (exemple avec la régionalisation).

Mondialisation et inégalité de développement : un dvt inégal. Livre p.56

Depuis la chute du communisme le clivage principal se fait entre pays développé et pays en développement c'est-à-dire Nord/Sud. La part des pays du Sud dans l’économie mondiale a augmenté mais surtout grâce aux paysémergents et le nombre de pauvre est en hausse. Lorsque on place la barre de pauvreté à 1$ par jour 20% de la population du Sud est pauvre, lorsqu’on place cette barre à 2$ /jour ¾ de la population du Sud. Mais il y a une amélioration générale c'est-à-dire qu’il n’y a plus de famine mais des disettes. Mais il ya un accroissement des inégalités entre pays et dans les pays.
La question démographique(carte p.57) : la population du Sud a été multiplié par 3,5 on parle de bombe démographique. Par exemple l’Uganda a multiplié sa natalité par 6 en 60 ans, les pays de peuvent pas développer. Une croissance démographique négative n’est pas bonne pour le développement non plus.
Le défi de l’urbanisation (voir p.56), il y a un manque d’infrastructure, de transport, de bâtiment scolaire, … Ce défi toucheen particulier les pays émergents. Habitat informel = bidonville, habitat précaire = pas d’éclairage publique, pas de sécurité, pas d’eau potable. 1 milliards d’individus vivent dans un habitat informel. Surtout au Brésil nommé Favela à rio de Janeiro, ces habitats sont construits sans aucunes règles d’urbanisme.
En terme de développement inégal, il ya une géographie de développement quiidentifie las pays en fonction de leurs niveau de développement, les pays dit « en développement » et les PMA subissent les dégradations des termes de l’échange : les produits qu’ils vendent leurs valeurs stagnent et tous ce dont ils ont besoins augmentent très vite.
Il y a également un décalage en terme de protection sociale et de garantit sociale, pays du Sud : salaire faible + aucune couverture...
tracking img