La mondialisation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2865 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La mondialisation

Jamais on n'a produit tant de richesses. Jamais les technologies n'ont été aussi développées. Jamais les échanges n'ont été aussi nombreux entre les pays. Pourtant les inégalités et la pauvreté ne cessent de s'accroître. La mondialisation, phénomène marquant depuis une trentaine d'années, générée par les progrès des transports et des télécommunications, a amplifié lesrelations économiques, financières, culturelles entre les sociétés humaines, mais n'a pas à ce jour amélioré le bien-être des Hommes.
L'expansion des communications (facilitant la circulation des marchandises, des capitaux et des hommes) pourrait permettre d'améliorer les relations entre les hommes, de réduire les inégalités, d'augmenter la coopération entre Etats, mais ce n'est pas ce qu'on constate.Définition de la mondialisation et ses étapes 
La mondialisation économique désigne l'accélération, à l'échelle mondiale, des échanges de biens et de services rendus possibles grâce à la levée progressive des entraves au commerce dans le cadre du GATT puis de l'OMC depuis 1995 et par le développement des moyens de transport et de communication.
Le terme mondialisation est parfois pris commesynonyme de l'anglicisme globalisation, alors qu'il faudrait plutôt se référer dans ce cas à la locution « market globalisation » ou « corporate globalisation ».
Etapes :
Issue d'un processus historique, la mondialisation économique contemporaine est apparue en trois étapes, qui tendent en fait à se chevaucher :
▪ Internationalisation des flux financiers et commerciaux
▪ Implantations àl'étranger des entreprises
▪ Globalisation de l'économie

Internationalisation des flux commerciaux et financiers 

Les différentes périodes de mondialisation économique présentent des points communs du développement du commerce international sous l'effet :

▪ d'une expansion des transports (maritime, chemin de fer ou aérien);
▪ de mises en place d'outils monétaires et financiers internationaux(remontant dans le temps aux lettres de change et de crédit et aux comptoirs des Templiers)
▪ d'une diversification de produits et services due à des innovations;
▪ d'une amélioration du niveau de vie d'une couche de la population, ce qui a favorisé ou créé une demande;
▪ d'un développement des modes de communication et de circulation des personnes qui a fait naître un attrait desconsommateurs pour les produits venant d'ailleurs;
▪ d'accords internationaux de libre-échange qu'ils soient multilatéraux ou bilatéraux.
Dans la période contemporaine, le commerce international a évolué dans un sens de spécialisation géographique qui a développé les flux commerciaux entre pays. C'est ainsi que :

▪ La portion du commerce international qui se développe le plus est celle qui est« intra-groupe », autrement dit entre les filiales de chacun des groupes d'entreprises à implantation mondiale. Chacune est spécialisée dans des activités données en fonction notamment du principe de l'avantage compétitif local.
▪ La sous-traitance internationale se développe également fortement dans le même esprit de spécialisation locale.
Dans le même temps, un fort développement des marchésfinanciers, avec en parallèle une libération des changes, a créé un large système de financement des opérations de commerce et d'investissement au niveau international.

Implantations à l'international 

L'implantation des entreprises à l'international se développe dans un double but :

▪ distribuer leurs biens et services dans tous les pays pour couvrir le marché mondial et ainsi assurer lacroissance du chiffre d'affaires et obtenir l'économie d'échelle qu'apportent de plus gros débouchés,
▪ produire chaque élément dans le pays où les conditions sont les plus favorables, comme le montre plus haut le développement des flux intergroupes
▪ accéder à des produits et des matières premières rares (exemple de Total-Elf qui s'installe dans le golfe de Guinée).

« Globalisation » de...
tracking img