La mondialisation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2373 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La mondialisation.


Introduction :
Nous sommes actuellement dans ce que les historiens et les économistes appellent la troisième mondialisation. La première a correspondu à la première vague de colonisation de l'Europe au XVIème siècle, la deuxième à la Révolution industrielle et à la colonisation de l'Asie et de l'Afrique par l'Europe au XIXème siècle. A chaque fois, se retrouvent uncertains nombre de points communs : une révolution des transports (La Caravelle et la boussole ; les progrès de la voile, la vapeur et le train) ; un renforcement de la polarisation (L'Espagne et le Portugal ainsi que les villes côtières, l'Angleterre et les grandes villes coloniales) ; une mise à l'écart d'une partie du monde quand l'autre se renforce (repli de l'Amérique latine, enrichissement dela péninsule ibérique ; stagnation de l'Inde renforcement des Îles britanniques).
Quels sont les moteurs, les lieux et les acteurs de cette troisième mondialisation ?


I. Des moteurs traditionnels.
1. Une explosion des flux.

C'est le fait majeur de toutes les mondialisations, celle-ci n'échappe pas à la règle.

1. Des flux mondiaux.
Nathan p 18-19 : Cartes 1 à 4.Identifier la nature des flux présentés, à quels autres types de flux peut-on penser ?

1. L'essor des flux traditionnels.
Nathan p 18-19 : Cartes 1 à 4.
Qu'est-ce qui caractérise ces flux ? Si leur nature est ancienne, n'a paraît-il pas de nouveaux flux à l'intérieur de ceux-ci ?
* Une grande mobilité des hommes :
o flux de travailleurs : une explosion :de 45 en 1965 à 150 millions en 2002 + 40 millions dialectaux,
o flux de réfugiés : une mondialisation, même si le plus souvent vont dans les pays limitrophes ; 20 millions de personnes environ.
o flux touristiques : un nouveau type de flux multiplié par 30 entre 1950 et 2002.

Mais il y a proportionnellement à la population mondiale : 3 foismoins d'immigrés dans les pays qu'en 1913. => cette mobilité touche un maximum de personnes sur des temps relativement brefs : mobilité avec "retour" : touristes, réfugiés, travailleurs pour quelques années.

* Un essor des flux de marchandise : flux de matières premières qui se développent, flux de produits manufacturés qui se renforcent : trafic maritime mondial a augmenté de 65%depuis 1970.
* Des flux légaux, d'autres non : travailleurs clandestins, drogue, contrefaçons (Nathan p 25 doc 4).

2. L'explosion des flux d'invisibles.
Nathan p 16 doc 1 : la planète internet.

* Le transport d'informations se fait maintenant essentiellement sous forme numérique => plus grande vitesse : les informations sont divulguées quasiment en temps réel ;qualité numérique ; il est possible maintenant de faire circuler d'énormes quantités d'informations.
* Les transactions financières se font essentiellement par des flux d'informations : les principales places financières sont en communication permanente : il y a toujours une bourse ouverte dans le monde.
* Développement d'activités en ligne : e-commerce, e-learning,e-maintenance, e-presse (Site du monde : Quels sont les intérêts de ce type de site ?).

Mais cette explosion des flux est elle-même liée à d'autres facteurs avec laquelle elle inter agit : certains progrès techniques décisifs, et le développement de nouvelles formes d'économie.


2. Des progrès techniques.

1. La révolution numérique : L'ordinateur apparaît durant la deuxième guerre mondiale. Iloffre à l'homme un outil de traitement de grandes quantités d'informations, puis devient un outil de communication. Les échanges d'informations se trouvent considérablement facilités.

1. Les réseaux numériques : Ils permettent de relier entre-eux des ordinateurs distants et accélèrent encore les échanges. On parle d'autoroutes de l'information. Ces réseaux mettent en relation des machines,...
tracking img