La monnaie unique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1519 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 juillet 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La monnaie unique a-t-elle tenu les promesses de ses promoteurs?

Introduction

Petite histoire de la monnaie unique:
- Sommet de la Haye, 1969: objectif de réaliser l'UEM.
- Le SME en 1979: stabilité entre les monnaies européennesà une nouvelle unité de compte, l'ECU (European currency unit).
- Pb du contexte de l'unification allde: crise monétaire violente issue de parité DMEst et Ouest, met à mal SME ( RU et It en sortent, Fce doit augmenter tx i pour préserver parité avec Mark.
- Le traité de Maastricht, 1992: introduction de la monnaie unique européenne comme pilier de l'Union économique et monétaire. En 1995, conditions, calendrier et modalités de passage à la monnaie unique fixées = critères de convergence.
- Mai 1998: 11 pays retenus + Grèce le 1erjanvier 2001.
- 1er janv 1999, l'euro devient la monnaie unique des pays retenus. La parité vis-à-vis de l'euro fixée irrévocablement. Euro utilisé de manière exclusive sur les marchés financiers et peu à peu dans les paiements scripturaux. Pièces et billets introduits 1er janv 2002 + période de double circulation euro/monnaies nationales jusqu'au 28 fév. En France, échéance fixée au 17 fév2002.

Objectifs affichés:
- Un complément nécessaire du Marché unique.
- Faire disparaître les opérations et les commissions de change
- Fournit un environnement économique stable aux échanges entre les opérateurs des pays membres
- Favorise la comparaison des prix pour le consommateur.
- Pousse également les Etats à coordonner leurs politiques économiques au sein d'unPacte de stabilité et de croissance
- Vocation à devenir une monnaie de réserve et de paiement sur le marché des changes.

( Quel est le bilan de l'euro cinq ans après sa mise en place, compte tenu des objectifs institutionnels, politiques et avant tout économiques que s'était fixé la communauté européenne?

I/ La monnaie unique a agit comme vecteur d'unité au niveau des acteurséconomiques non institutionnels.

La stabilité apportée par l'euro est un vecteur d'identité européenne

- La crainte d'une inflation accrue avec l'arrivée de l'euro ne s'est pas confirmée.
Progrès impressionnants dans maîtrise de l'inflation (1,2% en 1999 ctre 3,1% en 1995) = résultat du respect du critère de convergence lié au ctrôle inflation. BCE garantit cettestabilité des prix. Crédibilité et professionnalisme BCE sont atouts pour maintien PA même si augmentation légère inflation en 2001 à 2,5%.
Selon commission, effet limité à 0,2 points pour 2002, mais disparités selon secteurs et régions.

- L'euro a permis d'ancrer la culture de la stabilité en Europe
Naissce de nvelle culture de stabiliT en €pe. Euro repose sur engagement demener des politiques macroéco assainies: Pacte de Stabilité et de croissance
UEM = "bouclier protecteur" face aux risques de crise fincière: résistce face à crise asiatique, russe, argentine, aux aléas internationaux (Afgh et Irak) aux chgts politiques intérieurs (de gvt, chgts de ministres, etc.). Monnaie unique a non seulement fait disparaître instabilité finciR entre monnaies desparticipants, mais les protège aussi gràace à monnaie + résistante au risque de crise.

L'euro renforce la compétitivité des entreprises et acteurs financiers

- L'euro a été un facteur de compétitivité supplémentaire pour les entreprises.
▪ Sort risque de chge des cptes d'exploitation de l'entreprise: Suppression des coûts de conversion entre les monnaies €pN participantes etdisparition des coûts de couverture ctre risque de chge
▪ Soustrait activités aux variations $
▪ Permet comparaison aisée des prix et décloisonnement marché.
▪ Diminution des coûts afférents à tenue de comptabilités multi-devises longues et dures à gérer
( Augmentation de rentabilité des activités à l'exportation dans la zone euro, meilleure compétitivité sur marchés internationaux....
tracking img