La monnaie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1906 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La monnaie
A quoi sert-elle ?
La monnaie permet les achats donc de dépenser et consommer mais elle permet d’épargner. Elle est une réalité « politique » mais aussi « sociale ». Quelles sont les conséquences des phénomènes monétaires sur l’activité éco ?
I- La monnaie au cœur des sociétés
A- Le rôle éco. de la monnaie
La monnaie a une utilité éco., selon une logique utilitariste ellea provoquée la multiplication des échanges pour se procurer ce qu’on ne produisait pas soi-même.
1- Du troc à la monnaie
Les difficultés du troc restreignent la possibilité d’échange à cause de la double coïncidence des besoins, c’est pourquoi l’idée d’un bien qui serait d’équivalence générale serait accepté pas tous.
2- Les fonctions traditionnelles de la monnaie
Elle permet d’évaluerdes B&S hétérogènes, càd leurs donner des prix exprimés en unité monétaire donc avec une référence commune.
Elle permet aussi en tant qu’intermédiaires des échanges de réaliser des transactions et résout donc le problème de la double coïncidence des besoins. Elle supprime les difficultés du troc.
De plus, la monnaie sert d’étalon de valeur selon lequel les prix des autres B&S sontcalculés, c’est la fonction d’unité de compte.
B- Les dimensions éco. et sociales de la monnaie
1- La monnaie comme lien social
L’instauration d’une monnaie nationale a permis d’unifier le territoire. Elle représente un « langage commun » et contribue à l’émergence d’une conscience d’appartenance à un même monde, elle forge une identité commune.
Elle est aussi l’affirmation d’une libertépersonnelle puisque chacun fait ce qu’il veut de sa monnaie. Elle affirme aussi l’autorité hiérarchique d’un état. Tout cela développe le sentiment d’appartenance à un groupe.
2- La monnaie comme lien politique
La monnaie permet au pouvoir politique d’affirmer son autorité car l’état a le monopole de la création monétaire et de la gestion monétaire.
Ce monopole induit 4 avantages principaux :* La monnaie est symbole du sentiment d’appartenance nationale
* Elle permet au gouvernement de bénéficier d’une source de revenu pour financer les déficits publics
* Elle offre la possibilité d’utiliser la politique monétaire comme instrument d’action sur l’économie
* Elle permet le renforcement de la distinction entre l’éco. nationale et le reste du monde

3- La monnaie uniqueLa gestion de l’émission de monnaie a été attribuée à un organisme indépendant des pouvoirs politiques des Etats. Le statut de la BCE (Banque Centrale Européenne) interdit tout financement monétaire des déficits publics. Les politiques monétaires ont essentiellement comme but la stabilité des prix.
C- Les formes de la monnaie
1- De la monnaie marchandise à la monnaie métallique
Lamonnaie marchandise a une double utilité en tant que marchandise, elle satisfait un besoin. Elle a donc une valeur intrinsèque mais elle est aussi reconnue pour son utilité dans les échanges en tant que monnaie. Les pièces d’aujourd’hui n’ont plus de valeur intrinsèque, ou seulement la matière qu’elles contiennent, leur seule valeur est une valeur faciale.
Les métaux précieux s’imposent comme monnaiemarchandise car ils remplissent les fonctions d’une monnaie grâce aux caractéristiques suivantes :
* Leur divisibilité qui permet d’effectuer des règlements de valeurs différentes en fonction de leur poids, et ils sont facilement transportables
* L’inaltérabilité qui permet le stockage sans détériorations donc la fonction réserve de valeur est facilitée
* La relative rareté : elles ontune valeur intrinsèque élevée alors qu’elles ont un faible volume ce qui facilite leur usage.
Les pièces d’aujourd’hui ne sont pas de la monnaie métallique.
2- La monnaie fiduciaire
On parle de la monnaie fiduciaire pour designer les billets de banques car le billet a une valeur intrinsèque très inférieure à sa valeur faciale ce qui nécessite une confiance entre les agents qui vont...
tracking img