La monnaie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2175 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
1 DÉFINITIONS
1.1 La Monnaie
Pour Denise Flouzat, qui cite A. Chaineau et son Mécanismes et politique monétaire, coll. « SUP », PUF, 1971 :

« La monnaie est constituée par l'ensemble des moyens de paiement directement utilisables pour effectuer des règlements sur les marchés des biens et des services, c'est-à-dire par l'ensemble des actifs acceptés partout, par tous et en tous temps pour lerèglement de dettes issues de l'échange. »

Pour Raymond Barre, dans Économie politique, coll. « Thémis », PUF, tome 2 :

« La monnaie peut se définir comme un bien d'échange généralement accepté au sein d'une communauté de paiement. »

Cette confiance se manifeste généralement au sein d'une communauté qui est la nation, mais parfois certains instruments monétaires acquièrent descaractères de monnaie internationale comme l'or ou le dollar.

Tout moyen de paiement qui permet de régler sans délai et définitivement une dette ou un achat. Elle possède trois fonctions essentielles :

Instrument d'échange
Instrument de mesure des valeurs
Instrument d'Épargne - réservoir de valeurs
Elle doit posséder en outre un pouvoir libératoire.

Autrefois, la monnaie pouvait avoir laforme de métaux précieux, lettres de change, coquillage, bétail, etc.

Des mots comme « de pecus » signifiant le troupeau a donné, le pécule, pécuniaire etc.
« capita » signifiant la tête de bétail nous est resté dans Capital !

Pièce de monnaie représentant le « Nègre Phénicien Cadmos » apportant l'écriture aux grecs.
Coquillage Cauris pouvant être utilisés comme monnaie au BurkinaFaso.

Aujourd'hui, la monnaie revêt deux formes principales :

1.2 Monnaie Fiduciaire
Monnaie constituée par les billets et les pièces.

La monnaie métallique a connu 3 grandes étapes :

La monnaie pesée — À Babylone et en Égypte apparut la monnaie pesée sous forme de lingots dont il fallait mesurer le poids de métal qui servait de paiement lors de chaque transaction.
La monnaiecomptée — Vers 800 avant J.C. Les lingots furent divisés en pièces. Succès immédiat !
La monnaie frappée — Les monnaies métalliques or et argent furent frappées sous le contrôle d'autorités religieuses, puis politique qui garantissaient le titre et le poids de métal précieux qu'elles contenaient.

Rapide historique :
Rome Monnaie unique dans le bassin méditerranéen.

Moyen Âge Nombreusesmonnaies locales frappées par les monarques, princes ou même abbayes. Les monarchies absolues qui s'instaurèrent à partir du XVIème siècle apportent une concentration progressive dans la frappe des monnaies métalliques.

France le système de monnaie ne change pas de Saint Louis jusqu'à la Révolution de 1789. La livre est divisé en 20 sous et le sou est divisé en 12 deniers.
Loi du 7 germinal anXI (28 mars 1803) : institut une définition précise de l'unité monétaire française en poids de métal lié à l'effort de généralisation des systèmes métriques. Le franc était défini par rapport à l'or et à l'argent. Nous sommes dans un système bimétallique ; avec un rapport d'une unité d'or pour 15,5 unités d'argent. Or, la loi de Gresham nous apprend dès le XVIème siècle que la mauvaise monnaiechasse la bonne monnaie !
1876 Abandon du système bimétallique et adoption d'un système monométallique sur l'or évidemment ! (jusqu'en 1914).
1914 Cours forcé des billets de banque et appel au civisme pour que les français apportent leur or en échange de remise de billets de banque. Apparition de la monnaie scripturale.

Cependant, l'or va conserver deux usages bien définit :

instrument deplacement, et particulièrement en France ;
instrument de règlement des soldes débiteurs dans les échanges internationaux (or dit monétaire).

Les billets de banque vont évoluer selon le shéma suivant :

Billets de banque représentatif de métaux précieux.
Billets de banque convertible ou monnaie fiduciaire.
Billets de banque non convertible ou papier-monnaie.

1.3 Monnaie...
tracking img