La morale et kant

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (576 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
«Fondée sur le concept de l’homme, qui est celui d’un être libre et se soumettant de lui-même à des lois inconditionnées, la morale n’a pas besoin de l’Idée d’un autre Être supérieur à l’homme pourque l’homme connaisse son devoir, ni d’un autre mobile que la loi, même pour qu’il l’accomplisse.»
Kant, La religion dans les limites de la Raison, 1794

Comment peut-on définir la morale ? PourEmmanuel Kant, l’homme serait un être entièrement libre qui choisit de se soumettre à des lois universelles, sans aucune pression métaphysique, qui relèverait de Dieu. Le but de cette soumission n’estpas égoïste, il va simplement dans le sens de l’humanité et de ce bon fonctionnement. L’implication, selon le philosophe, est que la maxime de nos actes devrait pouvoir devenir une loi universelle. Maisentre l’effectivité, ce qui est, et l’idéalité, ce qui doit être, où l’homme doit réellement se situer, existe-t-il pour lui une voie universelle ? Il faut d’abord comprendre que cette idéalité,aussi appelée la métaphysique, a été complètement démantelée au XVIIIe siècle, c’est à partir du moment où nous avons rapatrié ce «méta» parmi nous que nous avons réellement compris son sens. Durant cesiècle des Lumières, la raison a enfin pris le dessus sur l’Être transcendantal et il y a eu une séparation majeure entre la morale et la religion, bouleversant alors tout ce que nous avions toujoursconnu. La Loi s’est dispersée, pour certains elle est resté au service de la religion, pour d’autre elle est passé sous l’entendement. Avec Kant, la raison est la voie qui nous guidera, car elle connaita priori, les principes qui sont bons en soi.

Le projet de Kant est fort simple. Il trouve qu’il soit absolument nécessaire de créer une œuvre où l’on trouverait «une philosophie morale pure quisoit complètement débarrassée de tout ce qui ne peut être qu’empirique et qui appartient à l’anthropologie» . En d’autres termes, Kant souhaiterait qu’enfin on écrive une philosophie de la morale...
tracking img