La mort aux trousses - hitchcock

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2345 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
MUSIQUE : La Mort aux Trousses – Alfred Hitchcock

1. Metteur en scène
Alfred Joseph Hitchcock est né le 13 août 1899 à Leytonstone dans la banlieue de Londres. Son père (William) et sa mère (Emma) étaient épiciers en gros. Alfred était le cadet des trois enfants, et n’a jamais été proche de son frère et de sa sœur. Alfred était de nature solitaire et plein d'imagination.
Après unstage d'assistant technicien, il obtient son premier emploi à Londres, en 1920 : la conception des sous-titrages dans les films muets. C'est en 1923 qu'il devient assistant puis metteur en scène. Son talent lui permet une ascension rapide dans le milieu cinématographique alors florissant. Son premier film important, Les cheveux d'or (The Lodger), sort en 1926.
Les films d'Hitchcockmontrent souvent des personnes innocentes entraînées dans des situations qu'elles ne contrôlent plus, et ne comprennent parfois même plus; un thème fréquent de ses films est que ces personnages ne sont en fait coupables que de petites erreurs sans importance. Ses films mettent beaucoup l'accent à la fois sur la peur et sur l'imagination, et sont connus pour leur humour cocasse.
David O. Selznick pousseHitchcock à venir faire des films à Hollywood.
En 1940, Hitchcock réalise son premier film américain - il restera d'ailleurs aux États-Unis pour presque toute sa carrière. Ses films montrent souvent des personnages masculins en conflit avec leur mère ou en état d'infériorité vis à vis des femmes, souvent blondes et séduisantes.

Bien qu'il travaillât souvent avec des scénaristes extrêmementdoués, tels que Raymond Chandler, Hitchcock avait beaucoup de mal à rendre à l'écran les scénarios de ses films. Il eut d'ailleurs un jour ce commentaire : « Le scénariste a la plus belle part du travail car il ne doit pas s'inquiéter des acteurs et de tout le reste. »
Hitchcock considérait que le fait de tout faire reposer sur le jeu des acteurs et des actrices n'était qu'une coutume héritée duthéâtre. Il fut par contre pionnier dans sa manière d'utiliser les mouvements de la caméra, les prises de vue et les montages, mais également dans sa façon d'explorer les confins de l'art cinématographique.
Dans la plupart de ses films, Hitchcock s'arrangeait pour apparaître à l'écran un court instant. On le voyait parfois monter dans un bus, passer devant un magasin…
Trouver Hitchcock dans chacun deses films est d'ailleurs devenu un jeu très populaire parmi ses spectateurs. On trouve même des livres et des sites internet spécialisés sur le sujet. Le plus souvent Hitchcock apparaît dans les cinq premières minutes du film, pour que la recherche de sa présence ne vienne pas trop détourner le spectateur de l'intrigue.

2. Compositeur
Bernard Herrmann naît le 29 juin 1911. Il reçoit uneformation musicale classique à l'université de New York puis à la Julliard School of Music. Il débute sa carrière en composant la musique d'innombrables programmes radio pour CBS dans les années 30. C'est là qu'il rencontre Orson Welles qui lui fait signer sa première partition pour le cinéma : Citizen Kane en 1941 suivi de La Splendeur des Amberson en 1942.
Les Academy Awards lui décernentson seul Oscar en 1941 pour la musique de Tous les biens de la terre de William Dieterle. En 1955 démarre la longue et prolifique collaboration avec Alfred Hitchcock pour lequel Herrmann va composer quelques unes des plus remarquables et innovantes musiques de film du XXe siècle: Sueurs froide (1958), La Mort aux trousses (1959) et Psychose (1960).
Le cinéma fantastique, à cette mêmeépoque, l'intéresse également et il réalise les musiques de Le Jour où la terre s'arrêta de Robert Wise (1951) et Voyage au centre de la terre d'Henry Levin (1959). En 1972, Bernard Herrmann quitte Hollywood pour s'installer en Grande-Bretagne. Il travaille avec François Truffaut : Fahrenheit 451 (1966) et La Mariée était en noir (1967). Il disparaît en 1975, quelques heures après avoir assisté à...
tracking img