La mort dans "tous les matins du monde"

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2255 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L’importance du thème de la mort-

« Au printemps de 1650 Madame de sainte Colombe mourut » ; la première phrase du roman place le récit sous le signe de la mort qui est un thème central dans le roman comme dans le film.
Nous verrons que ce thème a une fonction narrative , tant il rythme le récit et caractérise le système des personnages en particulier par le statut de Madame deSainte Colombe ; qu’il a aussi une fonction esthétique par l’importance de la musique baroque et de la peinture ; en fin qu’il a une fonction religieuse en raison de l’arrière – plan historique qui oppose les Solitaires du mouvement janséniste aux mondains de la Cour de Louis XIV et pour Marin Marais , égaré dans la vie de Cour et la musique divertissante des plaisirs royaux , une fonctioninitiatique lui permettant de devenir un musicien au sens où l’entend son maître Sainte Colombe ..

1-Fonction narrative-

► Ouvre et clôture roman et film –

Roman ; incipit, phrase initiale : « Au printemps de 1650 Madame de Sainte Colombe mourut. »Mais aussi même jour agonie de l’ami de feu M Vauquelin (poète libertin, ami de SC, évoqué bau chapitre 2) au chevet duquel joue Sainte Colombe. Cettephrase place d’emblée le roman sous le signe de la mort.
Excipit -Chapitre XXV : suicide de Madeleine, fille aînée du musicien. Fin du roman (XXVII) : elle annonce le hors temps du roman  sur la disparition à venir de SC: « Ah ! Si en dehors de moi il y avait au monde quelqu’un de vivant qui appréciât la musique ! Nous parlerions ! Je la lui confierais et je pourrais mourir. » ; la transmissiondu maître à l’élève Marin Marais lors de la « première » leçon annonce la fin du roman et celle du musicien.
Film : le prologue évoque la mort de Monsieur de SC , comme si Corneau le cinéaste dialoguait avec le romancier Quignard ; inscrivait son prologue dans la continuité du roman et validait le personnage de Marin Marais adulte et âgé / Gérard Depardieu (narrateur en voix off) comme lesuccesseur de SC dont il conte l’histoire : le prologue s’achève sur l’évocation de la mort de SC: « J’avais un maître , les ombres l’ont pris. » ; l’âge de Marin , vieillard déjà , « maître » de viole reconnu, désireux de transmettre à ses élèves (encore hors-champ ou cadre , c’est-à-dire que dont on perçoit la présence mais que l’on ne voit pas à l’écran), lui aussi introduit le thème de la mort. Etl’épilogue introduit, lorsque Marin Marais se tait, face à ses élèves qui pleurent, le fantôme de SC ; il annonce en filigrane la mort de Marin Marais. Le film reprend aussi l’incipit du roman en inversant les morts : l’ami, puis Madame de SC ; et il clôture le récit par le suicide de Madeleine et la scène finale de la cabane, duo entre SC et MM adulte.

► La mort rythme aussi le roman : chapitre 1 ;mort de Madame de SC et de l’ami de feu M.Vauquelin ; chapitre 19 : évocation de la mort de Caignet, chassé par SC au chapitre 4 ; et de l’enfant mort-né de Madeleine ; chapitre XXII : évocation de la mort de La Guignotte , la cuisinière ; XXV : suicide de Madeleine. XXVII : évocation de la future disparition de M de SC. Le film évoque ces morts à l’image (chapitre 1, XXV et XXVII) et en voixoff.

► Elle est présente aussi dans le roman dans le système des personnages : Madame de SC est un personnage de revenant : elle apparaît uniquement à SC dans le roman et dans le film lors de « visitations » : ces apparitions rythment aussi le roman et le film.
Roman : 1ère apparition au chapitre VI ; le VII en annonce d’autres : « cette visite ne fut pas la seule. » ; 4ème apparition au chapitreIX « La quatrième fois où il sentit le corps de son épouse à ses côtés… » ; 5ème apparition au chapitre 15 lors de l’Office de Ténèbres ; 9ème apparition au chapitre XX : « La neuvième fois où il sentit près de lui que son épouse était venue le rejoindre… »
Film : 1ère apparition au chapitre 6 ; 2ème au chapitre 7 ; 3ème au chapitre 10 ; 4ème au chapitre 11 (le DVD comporte 15 chapitres)...
tracking img