La mort de virginie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2528 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
LE ROMAN

QUESTION DE LECTURE / 6PTS

Comment les deux scènes sont-elles relatées?
(observez les héros, les spectateurs, les similitudes et les différences)

Les deux textes sont construits comme une scène de théâtre; Il s’agit plus précisément d’une tragédie théâtrale. La mort d’un héros est au centre des deux textes :
- la mort de Portos
- la mort de Virginie.

Points communs deshéros.
- Les acteurs principaux sont au centre. Cela ressemble à un tableau avec au centre le héro. Tous les regards sont tournés vers eux mais aussi toute les actions et toute la vie tournent autour d’eux.

- Les héros sont comparés à des divinités.
Portos comme un Hercules, un Titan un géant ou encore à Encelade qui est un demi dieu.
Virginie levant en haut des yeux sereins….vers les cieux. Laprière du marin Ô mon Dieu renforce cet image de divinité.

- Les deux héros ne sont aussi que des mortels à la merci de Dame nature. L’un péri par la roche et l’autre par les flots. Ils offrent néanmoins une impression de supériorité face au commun des mortels par leur destin qui n’est pas celui de tous mais celui d’élus d’où la comparaison à des divinités.

Différences entre les héros

-Lorsque l’on parle de divinité le texte de Dumas fait référence à la mythologie. Il emploie les noms et les mots d’hercules, de titan, ou encore d’Encelade. Même l’image que nous offre Portos, force de la nature, soulevant sur ses épaules un énorme monolithe nous renvoie à la mythologie et à l’image du géant Atlas portant le monde sur ses épaules. Pour le spectateur et le lecteur, nous sommesplus dans le domaine d’un pouvoir physique extraordinaire, de croyances liées à des aptitudes supérieures aux mortels. Pas à une religion.
Virginie dans le texte de Bernardin s’oppose à la mythologie par le fait qu’elle est nommée au rang de sainte, d’ange par Dieu. La chrétienté s’oppose à la mythologie.

- La différence entre les deux héros existe aussi dans l’après mort : en effet Portos malgrésa force sur humaine ne peut se hisser au rang de ses dieux « il put croire comme Encelade…triple poids ». Il n’a pas de vie après cet épisode tragique.
Tandis que Virginie dans le texte de Bernardin la mort la grandie, la transfigure au point de la hisser parmi les anges. Et que même après sa mort sur la plage lorsque son corps est retrouvé elle semble une sainte à qui on « marque de laconstance et de l’amour ». En un mot Fidélité.

Les spectateurs

- Les lecteurs sont liés aux spectateurs. Ils sont mis au même banc que les acteurs secondaires et de troisième rang. Ils sont impuissants. Ils ne peuvent que se résigner à cette fatalité ambiante. C’est l’une des bases de la tragédie. Le personnage central ignore qu’il va vers son destin alors que le lecteur comme les spectateurssavent ou se doutent.« tout fut inutile…les trois hommes plièrent… » (Dumas)
« douleur et désespoir à cette terrible vue… » (Bernardin)
- Les spectateurs renforcent l’état de héro de Portos et de Virginie.
En effet la fragilité, la jeunesse et même la naïveté de d’Artagnan accentuent le charisme, la force de Portos.
Le matelot nu et nerveux comme l’hercule, à genou s’oppose à la sainte, habillée etvertueuse qui le repousse.

Quels sentiments éprouvent-on pour les deux héros?

Nous éprouvons de la terreur de la pitié et de l’admiration.

Pourquoi?

De la terreur car nous avons peur. Même si nous savons (il s’agit d’une tragédie) nous ne pouvons nous empêcher d’avoir ce sentiment. Nous pouvons facilement imaginer que cette situation nous arrive. Une peur que les éléments sedéchainent contre nous. Et par rapport à la mise en scène, les héros sont forts et la terreur nous envahie car nous ne sommes pas certains d’avoir autant de courage qu’eux. Nous sommes devant la toute puissante Dame Nature. La notion de fatalité renforce cette terreur : la peur que rien n’y personne ne peut y échapper.
La pitié parce que nous pensons que ces héros ne sont pas aussi différents de nous....
tracking img