La mort des artistes

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2176 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Devoir maison
Question 1
Un prologue est première partie d'une pièce, d'un roman, d'un texte ou d'un film et qui fait état d'événements antérieurs pour situer l'intrigue. On remarque que les deux prologues d’_Antigone__ _sont complètement différents. La version original est celle de Sophocle, Sophocle est un est un poète tragique grec, contemporain qui a vécu de 496 à 406 av. J.-C. Alorsque la version récente d’Antigone est de Jean Anouilh qui est un écrivain et dramaturge français du XXème siècle, il est l’auteur de nombreuses pièces de théâtre, la plus célèbre étant bien sure Antigone, une relecture moderne de la pièce de Sophocle. La destinée d’Antigone est annoncée dès le prologue de la pièce d’Anouilh : « Elle pense qu’elle va mourir […]. Elle s’appelle Antigone et il vafalloir qu’elle joue son rôle jusqu’au bout… » alors que ce destin fait l’objet d’un dialogue dans la version grecque de Sophocle, dans cette version les motivations d’Antigone y sont religieuses. Dans le prologue d’Anouilh, il ne rentre pas directement dans l’action il nous présente directement tous les personnages ainsi que leurs caractères et leurs principaux traits physiques et moraux : « Le jeunehomme avec qui parle la blonde, la belle, l’heureuse Ismène, c’est Hémon, le fils de Créon » il les désigne au public. Il ébauche leur rôle dans la pièce en les présentant avec une certaine hiérarchie, selon leurs rôles plus ou moins importants. D’abord, la protagoniste Antigone puis Créon. Alors que dans la pièce original les personnages sont directement dans l’action dès le prologue : nousassistons donc à un dialogue entre Antigone et Ismène, où nous savons déjà de quoi il est question puisque Antigone pousse un cri de révolte contre la tyrannie de son oncle. Le contraste entre les deux sœurs est alors révélé.
Dans l’œuvre d’Anouilh c’est dévouement et par exigence de justice face à son oncle qu’Antigone ira de nuit accomplir les rites funéraires malgré les gardes qui surveille lecorps de Polynice. En revanche, c’est par amour fraternel et par obéissance aux lois divines que l’héroïne de la tragédie de Sophocle refuse d’adhérer à l’ordre car son oncle, le roi, à refusé : « Je veux, de mes mains, enlever le corps » mais elle sera contrainte d’agir seule face à la lâcheté et la faiblesse de sa sœur Ismène en étant consciente de la peine encourue. En effet, comme le présentetrès bien les deux prologues, ses deux frères Etéocle et Polynice viennent de s’entre-tuer pour le trône de Thèbes. Pour sauver l’ordre, Créon, le nouveau roi, a fait d’Etéocle un héros national, mais interdit, sous peine de mort, d’ensevelir Polynice, désigné comme rebelle dans le texte d’Anouilh c’est dit par le narrateur alors que dans la tragédie de Sophocle c’est dans la 3ème réplique d’Antigoneque l’on apprend la mort de ses deux frères. Dans Antigone d’Anouilh, le prologue annonce déjà le dénouement de la pièce. Il est à la fois un personnage et une fonction : Il est omniscient, il sait tout : « Elle pense qu’elle va mourir », « C’est lui qui viendra annoncer la mort d’Hémon tout à l’heure ».
Anouilh, à travers le prologue, identifie l’acteur à son personnage : « Elle pense qu’elleva être Antigone tout à l’heure ». Il s’approprie un style différent des prologues antiques où les informations peuvent être données par le chœur ou dans un dialogue, comme c’est le cas dans Antigone de Sophocle.
Anouilh présente la situation présente des personnages et annonce leurs vies futures. En fait, Antigone de Sophocle représente aux yeux d’Anouilh un prétexte pour ne pas se conformeraux règles habituelles du théâtre, ce qui est particulièrement évident dans le prologue on peut donc dire que le prologue d’Anouilh est de « l’anti-théâtre ».
Question 2
Le Cid est une tragi-comédie du 17ème siècle écrite par Corneille, qui relate les exploits de Don Rodrigue, jeune noble espagnol. Le conflit entre Don Gormas, père de Chimène, et Don Diègue, père de Rodrigue, qui se...
tracking img