La mort du loup

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (297 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le pittoresque, en poésie, cherche un écho des sentiments que l’auteur éprouve. C’est une communion de l’homme et de la nature. Dans la mort du loup, d’Alfred de Vigny,ce dernier montre, dans la troisième partie, le lien entre le loup et le chasseur. De plus, le locuteur, toujours dans cette partie, veut nous montrer que les animauxsavent, parfois, bien plus de choses que nous, les hommes. Cette poésie est donc bien pittoresque.

Tout au long de la première partie, Alfred de Vigny cherche àcomparer le loup à un être humain par une métaphore filée.
« Le loup vient et s’assied, les deux jambes dressées », vers 41 ;
Le loup est représenté comme unepersonne stoïque, courageuse, inébranlable et qui supporte l’adversité avec courage.
« Refermant ses grands yeux, meurt sans jeter un cri », vers 60.
Il ne parle pasdirectement, mais l’auteur se fait son interprète. Vigny donne un caractère humain au loup afin de faire culpabiliser le chasseur dans la troisième partie, et ainsi montrerson opinion sur les êtres humains.

Le poème La mort du Loup est séparé en trois parties. Elles correspondent chacune à un moment du récit. De Vigny décrit,dans la première partie, la souffrance, puis, le décès du loup.
Vers 60
Le second paragraphe, quant à lui, montre la réflexion du chasseur par rapport à lalouve et ses petits. Il se rend alors compte que, d’après le loup, l’espèce humaine est sans cœur et qu’elle maltraite et met à son profit de nombreux animaux. Le chasseur,dans la dernière partie, résonne sur ce qu’à voulu lui dire le loup en mourant, c’est-à-dire que le monde est absurde. Il remarque alors la médiocrité des êtres humains.
tracking img