La mort du Roi Tsongor 2

Pages: 6 (1330 mots) Publié le: 5 novembre 2015
Azelie
Louis

Pourquoi peut-on qualifier d'épique le roman de L.Gaudet ?
La mort du Roi Tsongor

Laurent Gaudé, romancier et dramaturge contemporain est né en 1972. Après des études de Lettres et deux mémoires sur thème du conflit dans la dramaturgie moderne, il se lance dans l’écriture. Il obtient le Prix Goncourt pour Le Soleil des Scorta en 2004. Deux ans avant, son roman La mort du roiTsongor était déjà cité pour ce même prix ; il obtint finalement le Goncourt des lycéens (2002).
Nous allons illustrer le registre épique avec le chapitre IV( Le siège de Massaba) à partir de la page 134 «La bataille s'engagea à nouveau...» : après la mort du roi Tsongor, ses fils jumeaux se déchirent. L’aîné, Sako, décide rallier Kouame avec un autre de ses frères, Liboko. Le second jumeau, Danga,rejoint Sango Kerim avec sa sœur Samilia. Dès lors, les deux camps se livrent une guerre sans merci.
plongé au cœur de la bataille, on peut se demander en quoi ce passage mêle tour à tour le registre épique et le registre tragique ?
nous étudierons tout d’abord le caractère épique et cruel de la bataille pour aborder ensuite le personnage tragique de Liboko.

Une bataille épique et cruelle …Laurent Gaudé adopte les caractéristiques propres à l’épopée antique : - deux camps s’affrontent : la troupe des cendrés, emmenée par Sango Kerim, face à la garde spéciale du roi Tsongor, dirigée par Liboko - le champ lexical de la bataille est omniprésent notamment par le biais des sensations auditives -> le bruit règne « les cris » l.1, les hurlements » l.2, « les appels à l’aide » l.3, « lesinsultes » l.3, « le cliquetis des armes » l.4; des bruits qui contrastent avec « le doux murmure des fontaines [qui bruissait] » l.22-23 en temps de paix - le combat prend une dimension collective : « la bataille faisait rage autour de lui » l.49-50, « une fureur profonde souleva les hommes » l.51, « ils poussèrent de toute leur force les cendrés » l.51-52 -> le lecteur reconnaît là des procédésd’amplification propre au registre épique (le corps de Liboko git seul au milieu de tous) - la prise de la porte de la Chouette par les cendrés (l.1) est symbolique du reste de la ville : si elle cède, tout le système de défense risque de s’effondrer - l’arrivée des cendrés crée une vague de « panique » l.13, retranscrite par l’utilisation de phrases constituées uniquement de subordonnéescomplétives: « Que les cendrés avançaient. Qu’ils tuaient tout sur leur passage. » l.14-15 : à l’image de la ligne 7 : « les cendrés se ruèrent sur la porte », le texte dans son entier présente au lecteur des personnages cruels, voire monstrueux.


Les guerriers sont comparés à des monstres sanguinaires, ce qui nourrit le registre épique. Les combattants semblent n’éprouver aucune crainte de la mort et sontanimés d’une « fureur » (l.29 et 51) jamais assouvie ; les comparaisons sont nombreuses pour les caractériser - les cendrés sont tour à tour comparés à des « ogres » l.8 et à des « géants » l.11 - Liboko est quant à lui comparé à un « démon » l.23-24 dont les pouvoirs seraient surhumains. Il tue sans pitié (« la rage illuminait son visage » l.18-19) et ses victimes sont mutilées ou démembrées : «il perça des ventres, sectionna des membres. Il transperça des torses et défigura des hommes » l.24 à 26. Rien ni personne ne semble résister à ses assauts, en témoignent les nombreux verbes d’action (« il se battait, il frappait … » l.26 et 28) - à la ligne 38, c’est Orios qui entre en scène ; dénué de toute humanité, il apparaît même animalisé aux l.42-43 « Un puissant grognement desatisfaction sortit de la poitrine d’Orios » ; Il tue Liboko avec sauvagerie (« de tout le poids de sa masse » l.40-41) et sans hésitation (« Il n’hésita pas » l.40). C’est un valeureux guerrier ; l’étude de son nom est éclairante sur le personnage : Orion est un chasseur géant de la mythologie grecque, réputé pour sa beauté et sa violence. - la mort de Liboko est cruelle : la métaphore hyperbolique «...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Résumer La Mort du roi Tsongor
  • La mort du roi Tsongor
  • La mort du roi tsongor, resume
  • La mort du roi tsongor
  • La mort du roi Tsongor
  • La mort du roi tsongor
  • La mort du roi Tsongor
  • La Mort du Roi Tsongor

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !