La mort et ses croyances: les monstres marins

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1427 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Pendant de longues années, les mers et océans se sont révélés être inconnus et inexplorés des hommes. L’imaginaire collectif face à ce monde énigmatique a fait naître les monstres marins.
Le mot monstre apparait pour la première fois en 1120 après J.-C. L’étymologie de ce mot provient du latin monstrum qui découle de monstrare signifiant « montrer ». A l’origine, le mot monstre était utilisépour évoquer des attributs physiques comme la malformation génétique. La définition a évolué au cours du temps et on peut distinguer aujourd’hui deux types de monstres : naturels ou fictifs.
Les monstres existent dans les sociétés et un certain pouvoir leur ait accordé. Leur caractère exceptionnel amène à la comparaison d’un point de vue physique, mais également par rapport à une norme sociale etune perfection qui a pour but d’être l’objectif.

Dans un premier temps, en nous appuyant sur la reproduction, nous nous intéresserons à l’étude des particularités des monstres marins. Puis, dans un second temps, à partir des particularités, nous effectuerons une analyse en relevant les malaises de la société du XVIème siècle.

I. Les particularités des monstres marins

A partir de lareproduction, nous pouvons relever les différentes caractéristiques des monstres marins.
Dans un premier temps, on peut distinguer deux monstres marins clairement qui n’ont pas les mêmes caractéristiques. On peut supposer qu’il existe différentes races de monstres marins et qu’ils sont très nombreux. Le bateau au troisième plan est attaqué par un monstre et un deuxième semble tout droit se diriger surlui également. Ils peuvent attaquer à plusieurs. Leur effectif est donc très important.
On peut noter également leur taille en comparaison avec les hommes et les bateaux. Les monstres apparaissent comme gigantesques.
De cette particularité découle celle concernant leur poids mais également celle au sujet de leur force. On aperçoit sur le troisième plan qu’il est nécessaire que les marins seréunissent pour lutter contre un seul monstre.
En outre, la flèche planté dans le corps du monstre situé sur le premier plan ne laisse transparaitre aucune blessure. On peut émettre l’hypothèse que leurs écailles constituent une véritable armure comme de véritables guerriers.
Ils ont de grandes dents qui sont aiguisées comme des épées ainsi que des épines dispersées sur tout leur corps.
On peutdéduire également une grande vitesse de leur part. Effectivement, leur nageoires au nombre de quatre et leur grande queue leur permet de se déplacer à une grande vitesse dans les océans et mers.
Enfin, suivant un schéma binaire, il faut souligner que ces monstres évoluent dans la mer qui est un environnement sauvage et inhabité des humains, en opposition à la terre où les sociétés civiliséesdemeurent.

Grâce aux différentes particularités relevées, nous pouvons à présent procéder à l’analyse des monstres marins.

II. Les malaises possibles de la société

Dans un second temps, il est nécessaire de repérer tous les mal êtres possibles de la société qui peuvent être à l’origine de la création des monstres marins.

• Les épidémies
Au XVIème siècle, des populations entières sontdécimées par les épidémies. En effet, des épidémies, en particulier de peste, frappent la société.
La diffusion des épidémies nécessite un contact et une interaction. La mobilité par les voies maritimes, dans le but de découvrir de nouveaux territoires, serait donc un moyen d’amener les épidémies sur des territoires où elles ne sévissaient pas encore.
Pour illustrer cette hypothèse, on peut prendrel’exemple de la conquête de l’Amérique par les Espagnols. En effet, la rougeole, la variole ou encore le typhus ont ainsi ravagés les populations indigènes.
A cet égard, les monstres marins peuvent donc être la représentation des épidémies. En effet, ces monstres viennent d’ailleurs et amènent alors des épidémies jusque là inconnues. On trouve comme indicateur la présence des archers qui tentent...
tracking img