La mort intime

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1318 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Biographie de Marie de Hennezel

Elle est la cinquième d'une famille de onze enfants. Divorcée, remariée, elle a trois enfants, et quatre petits enfants. Après avoir fait des études de langues et enseigné l'anglais aux élèves du secondaire ; elle est retournée à l'université pour y achever un DESS de psychologie clinique et un DEA de psychanalyse. Sa carrière de psychologue commence en 1975. Laloi Veil sur les interruptions volontaires de grossesse vient d'être votée. Des vacations de psychologues sont crées dans les bureaux d'aide sociale. C'est dans le cadre de ces consultations de planning familial que Marie va écouter pendant sept ans des femmes en détresse. Puis, elle obtient un poste de psychologue dans un hôpital psychiatrique à Villejuif. Elle y travaille trois ans auprès degrands psychotiques. En 1986, lors d'un déjeuner amical avec François Mitterrand, celui-ci lui parle des travaux d'une commission ministérielle sur l'accompagnement des mourants et du projet de création d'une unité de soins palliatifs pilote à l'ancien hôpital universitaire (aujourd'hui Institut Mutualiste Montsouris) à Paris. François Mitterrand lui propose alors d'intégrer la première équipe desoins palliatifs en Europe continentale.

I ) - Présentation du livre :

« La Mort Intime » de Marie De Hennezel des éditions Robert Laffont (de1995) chez POKET.
Titulaire d’un DESS de psychologie clinique et d’un DEA de psychanalyse, Marie De Hennezel a travaillé pendant dix ans dans la première unité de soins palliatifs de France (l’accompagnement aux mourants). Elle anime depuis desconférences et des séminaires de formation à « L’accompagnement de la fin de vie », en France comme à l’étranger. Elle a été pendant cinq ans chargée de mission auprès du Ministère de la Santé et elle est l’auteur de deux rapports ministériels sur les conditions de prise en charge de la fin de vie.
En 1995, Marie De Hennezel obtient un succès retentissant avec ce livre « La Mort Intime » qui est préfacépar François Mitterrand.

II ) - Contenu du livre :

A) Résumé du livre : « comment mourir » ?

Ce livre est une leçon de vie, déclare François Mitterrand, dans la préface; il retrace l’expérience de Marie De Hennezel, auprès de patients d’une unité de soins palliatifs.
Nous vivons dans un monde que la question effraie et qui s’en détourne, pourtant des civilisations avant nous regardaientla mort en face. Elles donnaient à l’achèvement de la destinée sa richesse et son sens.

Ce livre est un témoignage de la plus profonde des expériences humaines.
L’au-delà des choses et du temps, le cœur des angoisses et des espérances, la souffrance de l’autre, le dialogue éternel de la vie et de la mort

C’est le dialogue qui est représenté dans ce livre que Marie De Hennezel poursuit sansrelâche avec ses malades proche de leur fin.

Elle nous parle de la dignité des derniers moments, de la volonté des équipes de soins, la découverte de l’autre, l’engagement de l’amour et de la compassion, le courage des gestes tendres pour ces corps altérés. Elle montre combien, loin de toute morbidité, c’est la joie de vivre qui nourrit leur choix et leurs actes; comment effacer l’angoisse etinstaurer la paix.

Le mystère d’exister et de mourir n’est point élucidé mais il est vécu pleinement.
Tel est le plus bel enseignement de ce livre « La mort peut faire qu’un être devienne ce qu’il été appelé à devenir; elle peut être, au plein sens du terme, un « accomplissement »; ceux qui vont mourir nous apprennent à vivre. Cet ouvrage de Marie De Hennezel est d’une très forte densité humaine_Comment mourir?

Si il y a une réponse, peu de témoignages peuvent l’inspirer avec autant de force que celui-là

Alors que la mort est si proche, que la tristesse et la soufrance dominent, il peut y avoir encore de la vie, de la joie, des mouvements d’âmes d’une profondeur jamais vécue.

B) Thèmes principaux :

On cache la mort comme si elle était honteuse et sale. On ne voit en...
tracking img