La mort vient du ciel...

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1113 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
L’Illusion comique
De Corneille
L’œuvre à l’examen La dissertation
Par Alain Migé

Petits Classiques Larousse -1- L’Illusion comique de Corneille

I. LA QUESTION PRÉLIMINAIRE

Rappel de la question : « Sur quels différents registres est traité le personnage du fanfaron dans les extraits du Miles gloriosus de Plaute, de L’Illusion comique et du Capitaine Fracasse de Théophile Gautier ? »(Extraits cités dans le « Petit Classique Larousse »).

A/Avant de construire la réponse :

- Définition de la notion de registre : manifestation et traduction par le langage (écrit ou oral) des grands mouvements de la sensibilité (joie, colère, admiration, angoisse…) - Ces émotions fondamentales s’expriment traditionnellement dans, par exemple, • le registre comique (joie, gaieté…) ; • leregistre tragique (angoisse, désespoir...) ; • le registre épique (exaltation de l’héroïsme…) ; • le registre satirique (caricature, ironie…) ; • le registre épidictique (admiration, blâme…)…

- Ne jamais oublier qu’un genre littéraire ne se confond pas avec un registre.

B/ Comment construire la réponse ?

- Première étape : repérer dans chaque extrait les différents registres : • Dansl’extrait de Plaute : le personnage de Pyrgopolinice tente vainement de se maintenir sur le registre épique en célébrant ses exploits passés. Ses hyperboles, son nom ridicule et celui de son adversaire fonctionnent comme une mise en garde avertissant le lecteur de ne pas prendre au sérieux les fanfaronnades du personnage. Ce que confirment les apartés et répliques d’Artotrogus. Le registre comique dégradedonc le registre épique en registre héroï-comique.

Petits Classiques Larousse -2- L’Illusion comique de Corneille

• Dans l’extrait de L’Illusion comique : l’explication de texte insérée dans l’édition du « Petit Classique Larousse » mentionne la présence de trois registres : satirique, comique et héroï-comique. • Dans l’extrait du Capitaine Fracasse : registre comique (pantomime,burlesque, parodie du registre épique).

- Deuxième étape : regrouper en les classant par ordre d’importance les registres : • la tentation du registre épique • le registre comique • le registre héroï-comique (dégradation du registre épique).

Petits Classiques Larousse -3- L’Illusion comique de Corneille

I. DISSERTATION Rappel du sujet : « Dans quelle mesure un type littéraire est-il un hérossimplifié ? Vous vous appuierez sur les trois textes du corpus et, le cas échéant, sur d’autres œuvres que vous connaissez. »

Remarques préliminaires : • Le sujet invite à réfléchir sur les notions de « type » et de « héros ». • Il importe donc de se poser un certain nombre de questions très simples : Qu’est-ce qu’un type ? un héros ? Un héros peut-il devenir un type et inversement ? Que signifiela formule « héros simplifié » ? • L’étude des textes du corpus permet de répondre à ces questions. Ne jamais oublier que l’on peut mobiliser les connaissances personnelles que l’on peut avoir d’autres œuvres.

Introduction

Héros et types peuplent les œuvres littéraires et parfois cinématographiques. Ils ne se confondent pourtant pas. « Un type littéraire est un héros simplifié », a-t-on puainsi dire. Si l’on entend par simplification la réduction à une passion dominante, alors il semble bien qu’un type se distingue du héros. Pour autant, même les héros simplifiés ne deviennent pas obligatoirement des types. C’est que le type, loin d’être simplifié, s’enrichit des souvenirs et des imaginations de la culture collective.

I. Un type littéraire est effectivement un héros simplifié.1. Pyrgoponice et les Matamores dépeints par Corneille et Th. Gautier incarnent un même type, celui du fanfaron. 2. Tous présentent les mêmes caractéristiques : ils s’imaginent en conquérants invincibles et en séducteurs irrésistibles. Ce sont deux aspects d’une même prétention à la conquête (militaire et amoureuse).
Petits Classiques Larousse -4- L’Illusion comique de Corneille

3. La...
tracking img