La mort n'oublie personne

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1373 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Fiche de lecture :

L'histoire :

1. L'histoire se passe à Aubervilliers et en 1987-88. Le lieu où le résistant était est Cauchel en 1944. Le texte le révèle au fur et à mesure et le siècle de l'histoire est au Xxe siècle. Quant au récit du résistant, c'est aussi au Xxe siècle passant par fois au XIXe siècle.
2. Le sujet général : Le 8 mars 1963 à Blavaincourt, on retrouve Lucien Ricouartmort noyé dans un bassin après les injures de ses camarades ( « fils d'assassin » ). 25 ans plus tard, un jeune historien, Marc Blingel va enquêté sur la vie du père Ricouart. Il ira chez ce-dernier pour faire une interview sur son passé, depuis qu'il a 17 ans jusqu'à son âge actuel 60 ans. Il lui raconta son récit; ses opérations avec des autres compatriotes. Il vivra sous divers toits comme chezles Tourbier à la cave, où il aura une relation avec la fille Marie. Il déménagea et ira chez le facteur Lenglart. Quelques mois plus tard, il se fera emprisonné par les nazis et emmener dans les camps de concentration afin d'être leurs réservoirs de sang pour soigner les soldats à la guerre. Libéré un an après, il retourna à sa ville natale Cauchel où tous les habitants croyaient qu'il étaitmort. Il ira directement chez les Tourbier afin de revoir Marie mais on lui annoncera malheureusement qu'elle était parti à Lille faute d'être seule durant son incarcération. Il partira la revoir, se mariera avec elle et cette-dernière tombera enceinte. La gendarmerie emmènera l'homme à la gendarmerie pour ouvrir un procès pour assassinat de l'imprimeur Fernagut et du père Lebreucq. Lorsque JeanRicouart eut finit son récit, Marc partit et chercha Raymond Schots alias Couture. Il compris tout lors d'une conversation avec la veuve Schots. Il retourna chez l'ancien résistant est lui confia qu'il était présent durant la recherche de son fils en 1963. Il lui parla aussi qu'enfaite Lucien s'était suicidé et qu'avant de mourir il écrit : « mon père n'est pas un assassin » effacer par unprofesseur.
Le narrateur de l'histoire est Marc Blingel lors de l'interview et est Jean Ricouart lors de son récit. C'est un point de vue interne. L'histoire dura quelques semaines.
3. Chapitre 1 : Marc Blingel, jeune historien part interviewer Jean Ricouart ancien résistant. Le jeune pensa pendant un instant à ce qui c'était passer le 8 mars 1963 à Blavaincourt : Lucien, fils de Jean, était écarté desgens et s'était acharné à domestiquer sa solitude. Il s'asseyait sur les marches du perron et regarda le match. Mais, ils entendirent une musique, et le terrain de foot se vida instantanément au refrain de La Madelon; il y avait un cortège. Lucien voulait voir et se colla au dos de l'élève placé devant lui et appuya sa main sur son épaule pour garder l'équilibre. Malheureusement c'était unchaudronnier de dernière année et il le provoqua. Il n'osa pas le frapper car il avait peur de se salir les mains et cria par conséquent : « fils d'assassin ». Les autres formèrent un cercle autour de lui ne lui laissant aucune échappatoire et continua jusqu'à ce qu'il hurle de désespoir. Il pénétra à l'intérieur du bois de Lécluse lorsqu'ils eurent finit leur manifestation. Disparu pendant les courset même durant le dîner, le directeur forma des groupes afin de le retrouver mais en vain. Le groupe avec Francis Watbled, Blavot et Marc Blingel se dirigea vers la vallée de Boulans. Watbled découvrit le corps de Lucien dans le bassin avec un mot écrit dans la terre « mon père n'est pas un assassin » qu'il effaça même si Marc avait eu le temps de lire l'inscrption.
Chapitre 2 : Marc commençal'interview, il demanda à Jean de lui raconté ses débuts avant de devenir résistant. Il lui raconta qu'il était à Cauchel et était ouvrier chez Usiméca avec Soudan et Viandier, ses amis, et ses collègues Houillères et Moktar. Ils sabotaient le matériel lorsqu'il était prêt à livrer et ils en firent des dizaines comme ça. Jean était entré dans la résistance. Il eut une opération avec Moktar mais...
tracking img