La morte amoureuse

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 43 (10565 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
|THÉOPHILE GAUTIER |
| |
|Théophile Gautier par Nadar (1856).|
|[pic] |
|Activité(s) |Écrivain, poète, peintre et critique d'art |
|Naissance |30 août 1811|
| |Tarbes |
|Décès |23 octobre 1872 |
| |Neuilly-sur-Seine|
|Mouvement(s) |Romantisme, Parnasse |
|Distinctions |On le considère comme l'un des écrivains inspirant le mouvement gothique. |

I. Introduction
 
 
ThéophileGautier, que nous connaissons surtout grâce à ses poésies ou ses romans, a aussi contribué à faire connaître le genre fantastique en France. Il appartient, avec Charles Nodier, Prosper Mérimée ou encore Guy de Maupassant, à un groupe d’auteurs qui, en s’inspirant parfois de l’exemple que leur donne à l’étranger E.T.A. Hofmann ou encore E.A. Poe, donneront progressivement leurs lettres de noblesse à lalittérature fantastique française.
Dans notre dossier, nous allons nous intéresser plus particulièrement à La Morte amoureuse, un récit fantastique publié pour la première fois dans La Chronique de Paris en juin 1836[1], et la fonction bien particulière qu’accorde Théophile Gautier au regard dans cette nouvelle.
Avant d’entrer dans le vif du sujet, nous proposerons un résumé du contede manière à pouvoir nous remémorer les éléments principaux du contexte dans lequel se déroule le conte. Puis nous effectuerons un petit rappel historique sur la fonction et les rôles joués par le regard selon les différentes époques pour nous concentrer sur sa fonction dans le récit fantastique en général. Par la suite nous analyserons le texte de La morte amoureuse et plus particulièrementdifférents passages jouant un rôle clef dans la compréhension de la fonction du regard dans ce texte, pour enfin aboutir sur l’acception qu’avait Théophile Gautier du terme et du mouvement de "l’art pour l’art".

II. Théophile Gautier

1. Quelques repères biographiques

Théophile Gautier voit le jour à Tarbes le 31 août 1811. Il fait ses études à Paris au lycée Louis-le-Grand et aulycée Charlemagne où il se lie d'amitié avec Gérard de Nerval. Il manifeste un goût particulier pour les poètes latins dits décadents, les « grotesques ». Gautier fréquente l'atelier du peintre Rioult, rue Saint-Antoine, et forme avec des amis artistes le fameux « Cénacle ». Il se destine alors à une carrière de peintre, mais sa rencontre en 1829 avec Victor Hugo, précipite sa vocation d'écrivain.En 1830 il publie Poésies, le recueil ne connaît pas le succès. Ces premiers poèmes montrent pourtant un jeune poète fort habile, ayant déjà acquis la manière des anciens. Il fait preuve d'original ité en utilisant une forme bien arrêtée et une langue précise et nette.
Trois ans plus tard, il édite un recueil de contes Les Jeunes-France qui rend compte avec truculence de la vie des...
tracking img