La motivation au travail

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 75 (18565 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
LES NOTES DU LIRHE

Les méta modèles de la motivation au travail : constructions théoriques et propositions de recherche

Michel Dalmas
Juillet 2007

LIRHE - Unité mixte de recherche CNRS/UT1 Université des Sciences Sociales, Bat. J, 3ème étage 2 rue du Doyen Gabriel Marty, 31042 TOULOUSE Cedex 9

Site Internet : http://www.univ-tlse1.fr/LIRHE/ Tél : 05 61.63.38.63 - Fax : 05 61.63.38.60Dans le cadre de ses recherches et pour une meilleure diffusion de ses travaux, notre laboratoire de recherche a crée en 1982 une collection appelée "Notes", documents de travail ou de pré-publications n'excédant pas quarante pages. Ces notes sont diffusées à nos partenaires au plan national et international. Ces échanges se réalisent dans un souci de réciprocité et de libre circulation depréoccupations scientifiques. Leur contenu n'est pas définitif et peut être sujet à discussion. Ils ne constituent donc qu'une étape dans la démarche scientifique.

Note n°446

© LIRHE : reproduction soumise à l'accord préalable des auteurs

LES MÉTA MODÈLES DE LA MOTIVATION AU TRAVAIL :
CONSTRUCTIONS THÉORIQUES ET PROPOSITIONS DE RECHERCHE

Michel DALMAS

Introduction Les modèlesintégrateurs de la motivation au travail ont pour vocation de relier des théories de la motivation, autrefois développées dans des contextes déterminés, sans objectif d’explication globalisante de l’homme au travail. Comme le signale Roussel (2000, p.16), les « modèles théoriques intégrateurs qui sont développés depuis quelques années tentent de proposer un agencement cohérent des théories qui finalement secomplètent. Toutes s’orientent vers une analyse de la motivation au travail qui renvoie à celle de « la volonté de bien faire. Volition et performance sont les deux variables qui encadrent la « boite noire » de la motivation ». Notre objectif est de présenter puis de mettre en perspective ces différents modèles intégrateurs. La taxonomie de Kanfer (1990) reprend l’ensemble des théories majeures dela motivation au travail. Concernant les modèles intégrateurs de la motivation au travail, elle propose trois critères de classement : (1) La recherche de complémentarité entre les théories en présence, (2) La recherche de convergence reliant des théories jusqu’alors divergentes, (3) La recherche de globalisation articulant des concepts autrefois concurrents. Nous proposons dans cette note desuivre cette classification, en développant plus précisément les modèles de Katzell et de Thompson (1990), de Locke (1990), de Klein (1989), de Kanfer et d’Ackerman (1989), de Locke (1997, 2004), et de Meyer, Becker et Vandenberghe (2004). D’autre part, ces théories ont pour objectif commun de s’intéresser à la motivation de l’individu au travail, sous l’angle de l’autorégulation des objectifs. Eneffet, les théories les plus souvent citées, et mises ainsi à contribution dans ces modèles, (en constituant le « centre d’activité « 1) sont les théories de l’autorégulation. Parmi ces théories, la théorie du contrôle (Carver et Scheier, 1998 ; Klein, 1989), la théorie de la fixation des objectifs (Locke et Latham, 1990), la théorie socio-cognitive (Bandura, 1986, 2001), et la théorie del’allocation des ressources (Kanfer et Ackerman, 1989) demeurent les théories les plus souvent mises à contribution pour expliquer le processus de motivation de l’individu au travail. Nous présenterons les caractéristiques communes de ces modèles, avant d’évoquer des axes de recherche actuels.

1. Les modèles intégrateurs recherchant à mettre en avant les complémentarités des théories
Il s’agit de latraduction de « hube theory » proposée par Locke, dans un de ses articles : Locke, E.A. (1991). “The motivation sequence, the motivation hub, and the motivation core”. Organizational Behaviour And Human Decision Processes, vol.50, p. 289.
1

1

Selon la terminologie de Kanfer, différentes approches théoriques de la motivation du travail sont combinées entre elles, avec pour objectif...
tracking img