La moyennisation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2129 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
TES – Bac Blanc- février 2010

Corrigé de la dissertation :
« Assiste-t-on à une moyennisation de la société française ? »

En préalable : la légende du document 6 a disparu au moment de la confection des sujets, il était donc difficilement utilisable. Le voici avec sa légende :

Son commentaire ne sera bien sur pas exigé. Veuillez accepter toutes les excuses de l’équipes de SES !Remarque : les titres des parties et sous parties sont apparents, pour davantage de clarté, mais il n’est pas nécessaire de les écrire dans une copie.

Dans La Seconde Révolution Française (1994), le sociologue Henri Mendras analysait les évolutions de la société à l’aide d’un concept central : celui de moyennisation. Ce terme, appliqué par Mendras aux évolutions qu’a connues la société françaiseentre 1965 et 1984, désigne à la fois un processus de rapprochement des niveaux de vie et des modes de vie lié à la croissance économique et un processus de formation d’une vaste classe moyenne, entraînant un effacement progressif des frontières entre classes sociales. L’analyse en terme de moyennisation conduit donc à s’interroger sur l’existence même des classes sociales dans une société, etsur la pertinence de ce concept pour la sociologie.
Avec son ouvrage, Mendras s’inscrit dans un débat structurant en sociologie. Ainsi, au XIXème siècle, Tocqueville analysait l’égalisation des conditions et les possibilités de mobilité sociale, posant les bases du concept de moyennisation, alors que Marx mettait l’accent sur le renforcement des inégalités, conduisant à la formation de classes etau conflit entre classes.
Aujourd’hui, assiste-t-on à une réduction de ces inégalités, ce qui rendrait obsolète le concept de classe sociale pour analyser les évolutions de la société française ? Autrement dit, peut-on encore parler de classes sociales aujourd’hui ?
On verra dans un premier temps que l’on a bien assisté à un processus de moyennisation pendant les 30 Glorieuses, mais que ceprocessus n’a pas conduit à un effacement de la structure sociale.

I. On a assisté à un processus de moyennisation pendant les « 30 Glorieuses »

Entre 1945 et 1975, la France connaît une forte croissance, avec des taux de croissance annuels moyens de l’ordre de 5%. Cette croissance entraîne un rapprochement des niveaux de vie et des modes de vie, ce qui amène à penser que les classessociales s’effacent.

A/ La croissance a permis un rapprochement des niveaux de vie et des modes de vie….

❖ La croissance économique est facteur de réduction des inégalités économiques, entraînant un rapprochement des niveaux de vie. On observe en effet une élévation générale du niveau de vie, et une réduction des inégalités de revenus par unité de consommation. Ainsi, le revenu en dessusduquel se situent 50% des ménages français, autrement dit le revenu médian, a augmenté de 500 euros constants entre 1970 et 1999 (document 4). En 1970, 10 % de la population ayant le revenu par unité de consommation le plus élevé touchaient un revenu maximum 4,8 fois plus important que le revenu maximum des 10% les plus pauvres, selon l’INSEE. Ce rapport inter-décile n’est plus que de 3,5 en 1984,et baisse très légèrement entre 1984 et 1999 Or nous savons que pendant la décennie 1970, la production augmente de 4% par an en moyenne en France, alors que ce taux de croissance n’est plus que de 2% en moyenne par an pendant les deux décennies suivantes. On observe donc bien une corrélation entre la croissance économique et la réduction des inégalités de revenu. Ce constat confirme la relationanalysée par l’économiste Simon Kuznets, pour après la phase de développement des pays, la croissance va de pair avec une réduction des inégalités.
❖ La réduction de ces inégalités économiques se traduit aussi en termes de rapprochement des modes de vie. En effet, l’élévation du niveau général de revenu a permis aux ménages de s’équiper, et a ainsi entraîné une uniformisation au niveau de la...
tracking img