La mysogynie en peinture

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2090 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
REPRÉSENTATION DES FEMMES ET MISOGYNIE

(En ne choisissant que des références connues, nous évitons les descriptions minutieuses qui sont souvent une entrave à la réflexion, de plus les artistes que nous citerons sont souvent emblématiques de leur époque.)
Nous allons introduire notre argumentation par Le Bain Turc pour arriver à des conclusions d’ordre générales, pour finalement conclure avecune nouvelle lecture de la toile d’Ingres.

1 ) LE BAIN TURC : UN DERNIER HYMNE À LA FEMME ?

Le Bain Turc est certainement l’une des toiles les plus connues de Jean-Dominique Ingres, sinon la plus intrigante.
Ingres et l’orient “mythologique” : Le harem.
Au début du XIX° siècle, la campagne égyptienne de Bonaparte donne de l'Orient une vision relativement réductrices. Il apparaît alorscomme une terre exotique, refuge de l'érotisme et du mystérieux. On parle de la mode des turqueries, ou mouvance orientaliste.
L’un des clichés de l’orientalisme est l’image du harem, un lieu dont l'accès est interdit aux hommes. La peinture donne du harem l'image idéalisée d'un lieu paisible, regroupant des femmes aux poses langoureuses dans une atmosphère musicale et aux parfums capiteux. Ildevient un lieu de plaisirs, dans lequel les femmes mangent, fument et s’adonnent au saphisme. Concrètement, il s’agit d'une occidentalisation de l'orient, qui revient à appliquer aux orientales l'oisiveté des nobles européennes.
Ingres s'est intéressé à l'orientalisme, mais de façon très sélective. L'orientalisme ingresque est uniquement composé de bains et d'odalisques, c'est-à-dire de nus.L’apothéose de sa conception de l’orient est atteinte avec sa dernière oeuvre, le bain turc.
On peut avancer que le bain turc est le tableau le plus révélateur de la pensée d’Ingres. Ainsi il ne faut pas considérer comme des défauts ses lignes du corps parfois contre-nature, le manque de luminosité, et la sensation d’accumulation. Cette toile est une synthèse de l'oeuvre du peintre. L’histoire même dutableau est particulière : Destiné au Prince Napoléon, il fut jugé inconvenant par sa femme. Ingres le transforme alors en "tondo". Le reste de la composition était déjà organisé de façon circulaire : le tondo vient le souligner.
Étrangement, dans ce tableau, Ingres a condensé toutes les représentations de nu féminin qu'il a fait dans sa vie : on y retrouve une accumulations de tous ses croquis etpeintures tout au long de sa vie.
Une toile aussi audacieuse fut bien évidemment violemment critiquée :
"Là, dans ce bain antique, une mêlée de corps mannequinés avec des disproportions caricaturales, une assemblée de sauvagesses de la terre de feu découpées dans du pain d'épice..." - frères Goncourt
"Une toile de ce malheureux peintre appelé Ingres qu'on appelle le Bain Turc, où l'on voit unemasse de femmes agglomérées l'une à l'autre comme une galette d'asticots..."
- Paul Claudel
À notre époque, il est presque universel de considérer que Ingres faisait avec ce tableau l’apologie de la femme : des odalisques, alanguies, tentatrices, troublent le spectateur par leur sensualité.
Mais pourquoi de telles déformations ? N’eût-il pas été plus simple de faire l’éloge de la femme en lareprésentant dans toute sa beauté : parfaitement proportionnée ? Ingres est-il encore un peintre qui se contente de prendre des libertés dans une simple optique esthétique, et sans aucun des soucis sémantiques propres à l’art contemporain ?
Nous avons depuis l’apparition de l’art contemporain un nouveau regard sur les oeuvres d’art. Si l’on regarde cette toile avec le filtre de la modernité, on envient à considérer Ingres soit comme un peintre avant-gardiste, précurseur des déformateurs (qui ne déforment pas dans un but sémantique), soit comme un peintre classique, bien ancré dans son époque, et extraordinairement visionnaire par sa manière de porter des jugements au travers de sa peinture.
Ce nouveau regard nous amène donc à remettre en question les certitudes de la plupart des...
tracking img