La naissance du capitalisme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3049 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 juillet 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
LA NAISSANCE DU CAPITALISME.

Nous allons explorer trois thèses sur la naissance du capitalisme : la première est celle de Max Weber. Selon lui, le capitalisme est né de l’esprit protestant, puis celle de Jacques Attali qui dit la même chose mais il pense que le capitalisme est né de la culture des populations juives. Enfin, la théorie de Braudel qui place la naissance du capitalisme en Italieet que le problème de naissance du capitalisme est très complexe et que l’on ne peut pas en fournir une origine univoque.
Ce qui est important dans ce chapitre est moins le côté historique mais plutôt que l’on va peut être découvrir à travers le problème de la naissance du capitalisme, ce qu’est réellement ce capitalisme.

I- La thèse de Weber : « analyse de ce que pensent les individus ».Weber est un sociologue allemand, fondateur de la pensée et de la sociologie moderne (libérale au sens le plus large et non marxiste, deuxième fondateur de cette pensée). Ce qui oppose Marx et Weber est que chez Weber on met en avant l’individu (on appelle sa méthode l’individualisme) alors que chez Marx on met en avant le matérialisme. C’est la définition de l’état fournie par Weber que l’oncontinue à utiliser comme la meilleure : « l’état c’est le détenteur du monopôle de la violence légitime ». Il est connu pour son œuvre, l’éthique protestante du capitalisme, 1905. Dedans il analyse 2 modèles : il parle du protestantisme et du catholicisme pour découvrir le point de départ du capitalisme. Il a été inspiré en constatant qu’en Allemagne les populations protestantes sont plus riches queles catholiques, qui se côtoient. Il a alors découvert que le protestantisme met beaucoup en avant l’enrichissement personnel, d’où nait le capitalisme. Dans la tête de Weber, le capitalisme est un état d’esprit et non pas un système comme le pense Marx. Définition du capitalisme selon Weber : c’est un état d’esprit fondé sur la quête du gain par l’échange se produisant de manière pacifique.(Recherche du gain, du profit, par l’échange libre : traite des noirs et éventuellement colonialisme). La solidarité et le partage en économie sont des « bêtes noires ». Le capitalisme n’est pas la révolution industrielle, la révolution industrielle est une forme de capitalisme. Il y a le capitalisme commercial, le capitalisme financier, né financier… Selon Weber, il est né au XVIème siècle, au cœur duprotestantisme.
L’argent → prédestination : concept calviniste, protestant suisse.
Dans le catholicisme l’argent était mal vu, aux sources de la religion Jésus avait prôné la pauvreté et la modestie. D’ailleurs l’évangile dit « il est plus facile de faire rentrer un chameau dans le chas d’une aiguille, qu’un riche au paradis ». On en déduit que la recherche de la richesse dans le catholicismeest proscrite. Aussi, la liste des 7 péchés (luxure, gourmandise, vanité, envie, paresse, avarice, colère) capitaux est facilitée par l’argent. Les riches sont donc honteux de leur richesse dans cette religion. Au moment de leur mort, ils font donc des dons à l’église, de peur de ne pas être accepté au paradis. Paradoxalement, l’Eglise, des pauvres, s’enrichit. On a dépensé beaucoup d’argent dansla création de lieux qui n’ont économiquement aucun sent : c’est la gratuité absolue, et une course à l’apparence, ostentation de la grandeur du Seigneur et de sa Maison (Chapelle Sixtine : Raphaël). Les membres de l’église (moines, sœurs, …) travaillaient pour les pauvres (sécurité sociale de l’époque : s’occupaient des blessés, lépreux, …). Les moines travaillaient, instruisaient le peuple(l’agroalimentaire est l’invention des moines : procédés de vinification moderne, invention des fromages, bières, …). L’introduction de l’usure, prêter de l’argent en vue de s’enrichir, est banni par l’Eglise. Saint Thomas d’Acquin reprend les dires d’Aristote contre le prêt d’intérêt. Le prêt est donc interdit par l’église chrétienne.
La prédestination est le principe selon lequel lorsqu’un homme...
tracking img