La nation comme cadre des cultures politiques

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1805 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Dissertation : La Nation comme cadre des cultures politiques.

Au lendemain des élections présidentielles du 21 avril 2002, qui menèrent au second tour Messieurs Jacques Chirac, alors président sortant, et Jean-Marie le Pen, candidat du Front National, la déclaration d'une étudiante parisienne sur France 2 est restée célèbre. « Et bien, vous voyez ! Voyez comment vos stupides idées de nationsont fini par ronger la France ? Vous imaginez si Le Pen est président ce que ça va devenir ? La jeunesse comme nous ? Y a plus de France ! » Sous le coup de l'émotion, ce qui émane de cette déclaration, c'est le rejet de la nation comme cadre des cultures politiques. Pourtant, à travers l'histoire, la Nation a toujours était un moyen de réunir les peuples. Néanmoins, cette union ne va pas sans unecertaine exclusion - de ceux qui n'ont pas la même vision du monde dans une conception ouverte, ou de ceux qui n'ont pas le même sang dans une conception plus fermée. La nation en tant que communauté humaine identifiée dans des limites géographiques, parfois fluctuantes au cours de l'histoire, mais dont le trait commun supposé est la conscience d'une appartenance à un même groupe, fournit àl'individu un ensemble de codes qui lui permettent de comprendre et de se familiariser avec la réalité. Dès lors, la nation est-elle le cadre d'une ou de différentes cultures politiques ? Suffit-elle à saisir la complexité des cultures politiques ?
Si la nation est un cadre essentiel (I), elle est néanmoins concurrencée par d'autres instances qui remettent en question sa faculté de cohésion descultures politiques (II).

I – la nation, un cadre essentiel des cultures politiques

La nation sert incontestablement de cadre à une culture politique partagée (A), cependant, ses caractéristiques font qu'elle est également le lieu de débat entre différentes cultures politiques qui acceptent ou rejettent une partie de l'héritage historique (B).

A- la nation fournit à l'individu un ensemblede codes diffus qu'il partage avec les autres membres de la société : vers la formation d'une culture politique globale
Il est indéniable qu'il existe au sein de chaque nation des sentiments partagés - on pense par exemple au sentiment de honte des français face à l'usage de la torture en Algérie. Ces sentiments sont le fruits de l'histoire. Bien que cette dernière soit victime d'une certaineforme de révisionnisme, à un moment donné – au tournant du XIXe siècle en Occident – les peuples ont senti le besoin de se tourner vers le passé afin d'y trouver une destinée; du moins une logique qui expliquerai leur raison de vivre ensemble aujourd'hui. Anne Marie Thiesse dans son ouvrage la création des identités nationales recense des éléments indispensables à la construction des nationsoccidentales : ancêtres fondateurs, folklore populaire, lieux symboliques, identifications pittoresques, représentations officielles etc. En France par exemple, tous les nationaux s'accordent sur La Marseillaise comme hymne national, Marianne comme effigie, et Clovis comme ancêtre. De même, certains épisodes de l'histoire sont repris pour fonder des caractères communs aux nationaux. Toujours en France, onidentifie l'héroïsme à Roland, la résolution à Jeanne d'Arc, ou encore la conquête à Napoléon. Ainsi, le français, se voit transmettre un ensemble de conventions, représentations et symboles qui lui permette de prendre part au tissu national. L'école Républicaine, selon la thèse d'Ernest Gellner dans Nations et nationalismes, est le plus haut lieu de la construction de cette culture politiquecommune aux individus du fait de son « monopole de l'éducation légitime » – en témoigne l'étude des images véhiculées par les manuels scolaires comme celui publié par Nathan en 1962. Néanmoins, la nation à l'origine de ce processus, donne également naissance à diverses sous-cultures politiques.
B- les caractéristiques intrinsèques d'une nation sont à l'origine de l'apparition de cultures...
tracking img