La nep

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2833 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
LA NEP, REPLI STRATEGIQUE DU COMMUNISME EN RUSSIE (1921-1928)

LA RUSSIE EN 1921


A) Un pays exsangue

Pays en pleine désagrégation, guerre étrangère et guerre civile, blocus économiques et rigueurs du
communisme de guerre l'ont conduit au bord de l'effondrement. La prod agricole (dejà insuffisante
en 1913) a diminué d'un tiers en 1921, les mines sntdétruites, la prod ind n'atteint pas 13% de la
prod d'avant-guerre. Les moyens de transport sont pratiquement détruits. Finances publiques
ruinées : le rouble vaut 13000 fois moins qu'en 1913. Le troc et la distribution gratuite de denrées
par l'Etat se st substitués à l'éco monétaire. L'émigration de la bourgeoisie prive la Russie de
cadres. Le brigandage et la criminalitéaugmentent.


B) Un très grave malaise social

Par le décret sur la terre de 1917 les paysans ont reçu les terres des grands propriétaires mais
manquent d'argent, d'outillages et de compétence pour les mettre en valeur. Les réquisitions du
temps du communisme de guerre ont suscité chez eux un mécontentement qui se traduit par la
diminution des surfacesensemencées, retour à l'éco de subsistance au détriment des cultures
industrielles. Tension : les paysans arrêtent les convois de blé en direction de Moscou et des villes
du Nord. Des collecteurs de récoltes sont assassinés, des soulèvement ont lieu en février 1921 qui
touchent les gdes régions agricoles : Ukraine et Sibérie occidentale. L'Armée rouge est envoyée
pour les réprimer. Léninedéduit fin 1920, après avoir reçu les délégués des paysans, qu'il faut
interesser la paysannerie car elle est indispensable au succès de la révolution et donc ne pas lui
imposer des réquisitions trop lourdes (Les soulèvement populaires le confirment). La situation ds
les villes est dramatique, les produits indispensables n'arrivent pas, faute de matières premières et
decombustible les usines ferment >> accroissement du chômage >> diminution des salaires
ouvriers. Bcp d'ouvriers quittent la ville, la classe ouvrière qui constitue l'élément moteur de
l'instauration du socialisme a diminué de 60%. Petrograd a perdu les deux tiers de sa population,
Moscou presque la moitié. Hiver 1920-21 particulièrement dur, la population souffre de faim et de
froid.C) Une dangereuse crise politique

Les membres du parti communiste ne st pas tous d'accord sur les moyens à utiliser pour résoudre
difficultés économiques. De plus, la constitution de deux tendances menace l'unité du parti : d'un
coté « L'Opposition ouvrière » animée par Chliapnikov qui réclame plus de démocratie ds la
gestion du parti, et de l'autre Trotsky qui lui opposeses vues centralisatrices et autoritaires. Lénine
craint que ces dissensions n'encouragent les ennemis du régime (la gauche non bolchévique).
Le premier mars 1921 se produit le soulèvement des marins de Cronstadt, jadis fer de lance de la
révolution bolchévique. « Vive les soviets ! A bas les communistes ! ». Cette révolte constitue une
grave menace pour le régime qui peut redouter lacontagion du mouvement. Les dirigeants
décident à l'unanimité d'écraser la rébellion, qualifiée de « mouvement petit-bourgeois-paysan semi
anarchiste ». L'Armée rouge s'empare en peu de jours de la citadelle révoltée et la répression est
sanglante: plusieurs centaines de marins sont fusillés.

LA MISE EN OEUVRE DE LA NEP


A) La NEP

La NEP est une décision imposéepar les circonstances. « Repli stratégique » dans la construction
du socialisme justifié par le retard éco de la Russie : « Nous ne sommes pas assez civilisés pour
passer directement au socialisme » déclare Lenine. Il faut faire une pause pour redresser l'éco et
éduquer la classe paysanne non sensibilisée au communisme. Pour rallier les paysans, le congrès
décide donc...
tracking img