La notion d'aire culturelle en ethnologie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (257 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La notion d’aire culturelle en ethnologie

Définitions

Dans son dictionnaire de l’ethnologie, Michel Panoff définit l’aire culturelle comme un ensemble géographiqueréunissant plusieurs ethnies, qui, bien que différentes, m’en présentent pas moins un certain nombre d’éléments culturels semblables et/ou comparables. Les ethnologues ont découpé lescontinents en aires culturelles , par exemple, l’Amérique du Sud est divisée en quatre grandes aires : aire andine, aire circum-caraïbe, aire de la forêt tropicale et airemarginale.

La notion d’aire culturelle se rapporte à une surface géographique qui contient certains traits culturels ethnographiques présentant une homogénéité à travers lesdifférents groupes ethniques concernés.

Jean-François Dortier évoque le cas des îles de Polynésie (Tonga, Fidji, Tahiti, Hawaï) qui font partie d’une même aire culturelle, étantdonné qu’on y trouve une forte homogénéité linguistique, un systèe politique marqué par des chefferies, ainsi que des croyances communes au sein des religions polynésiennes. Pourcette raison, les scientifiques ont désigné cet ensemble d’îles sous une même appellation, Polynésie.

Robert H. Winthrop, anthropologue américain, définit dans sonDictionnary of concepts of cultural anthropology l’expression « culture area » comme un ensemble géogaphique uniforme dans son environnement physique et culturel. Les différents groupesconcernés présentent des similitudes dans leur mode d’adaptation à l’environnement (techniques, mode de vie) et leur structure sociale.

Il faut noter que cette expressionn’apparaît pas dans tous les dictionnaires d’anthropologie ; celle-ci apparaît souvent sous l’entrée diffusionism ou alors elle est apparentée au terme allemand Kulturkreis.
tracking img