La notion d'inconscient introduit elle la fatalité dans la vie de l'homme ?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1141 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Est-il facile de penser librement ?

A chaque instant de la journée, nous pensons. Certes nos pensées ne sont pas destinées à un objectif scientifique ou même artistique, mais simplement à une réflexion sur un sujet donné. Donc il paraît facile à première vue de penser librement.
Mais qu’en est-il réelement ? Grâce a l’opinion commune qui affirme la liberté intèrieure, qui estime que lavolotonté a toujours un pourvoir sur la pensée nous estimons que nous pouvons penser librement sans aucun obstacle. Mais nous ne choisissons pas systèmatiquement les pensées qui nous viennent à l’esprit car celles-ci peuvent être inconscientes.
Dans un premier temps, nous allons déterminer les éléments qui libèrent la pensée grâce à plusieurs procédés. Puis dans un second temps nous allonsétudier les obstacles de celle-ci.


Il y a maintes éléments qui permet à la pensée de se libérer. Faut-il encore les trouver et les appliquer. Penser seul et librement consiste à se défaire de tout et de ne plus avoir de pression ce qui est très difficile pour l’être humain. Mais on peut y arriver.

Pour penser librement nous pouvons utiliser la philosophie et la science. Celles-ci libèrentl’esprit, nous fait refléchir et étudier les différentes facettes de l’Homme.
La philosophie s’interroge sur certaines questions existencielles que se posent les humains. La liberté est quelque chose de plus rare qu’elle n’y paraît, elle est pourtant la composante incontournable de la créativité.La liberté de pensée est quelque chose de plus rare qu'il n'y paraît. Elle est pourtant unecomposante incontournable de la créativité. Il y a toujours eu des personnes qui ont pensé les premiers à certaines choses innovantes. Ce peut être chacun d'entre nous Elle permet de liberer l’esprit, dans le sens où, celle-ci nous ouvre sur la pensée et nous fait mieux comprendre l’être humain grâce à différents raisonnements.Nous pouvons ainsi parler de la méthode socratique et du doute Cratésien. Laméthode socratique est en fait un questionnement par « qu’est ce que c’est ? » sur toutes les choses qui existent sur la Terre. Le doute Cartésien est en un principe qui est à la recherche de la vérité. Son but n'est pas de relativiser la connaissance qu'on a du monde, mais de lui donner des fondements solides et indubitables. Ensuite l’esprit scientifique aide l’homme à être libre de penser car lessciences refusent toute irrationalité tel quelle soit, et elle refuse aussi tout se qui est familier. La science se doit d’être exacte et donc elle n’influence pas la pensée mais l’aide. Par exemple, l’analyse psychanalitique, qui est en quelque sorte une science,nous permet de mieux comprendre notre inconscient et de mieux se connaître soit même.
Défendre la liberté de penser et l’expèreiencequi nous expose à des influences diverses peut favoriser cette liberté.
Défendre la liberté de penser c’est en même temps défendre la liberté de disqualifier les opinions, les dogmotismes et les croyances. Par exemple nous pouvons penser librement que Dieu n’existe pas ou encore se détacher des opinions de certaines personnes. Grâce à des influences diverses nous pouvons comparer certaines idéeset certains modes de pensée. Nous pouvons observer les comportements et la philosophie des personnes de notre entourage et les comparer pour se créer son propre opinion sur un sujet. Penser librement c’est aussi devenir plus autonome. Kant a dit «  on dit, il est vrai, que la liberté de parler ou d’écrire peut nous être otée par une puissance supérieure, mais non pas la liberté de penser ». Se quisignifique que l’on peut nous oter toutes formes de libertés sauf la liberté de penser se qui confirme que l’on peut penser librement sans que personne ne nous inflience pas même la société.

Kant a dit «Mais pensions-nous beaucoup, et pensions nous bien, si nous ne pensions pas pour ainsi dire en commun avec d’autres, qui nous font part de leurs pensées et auxquels nous communiquons les...
tracking img