La notion d'inconscient introduit elle la fatalité dans la vie de l'homme ?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (859 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 janvier 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La notion d'inconscient introduit elle la fatalité dans la vie de l'homme ?

L’homme conscient est considéré comme celui qui agit tout en le sachant. L’homme être douée de conscience fait partie dela nature et est soumis aux lois de la nature. Ainsi la conscience installe l’individu dans le monde, et lui permet de prendre position. Cependant tout en comprenant le rôle que joue notre conscienceon a pu voir en quelle sens certains mécanismes ou éléments influent sur notre conscience tout en échappant a notre conscience ; en effet l’homme subit de nombreuses déterminations dont il n’est pasconscient. C’est à partir de cette notion d’inconscience qu’on présentera le caractère (parfois aveugle) de la fatalité dans la vie de l’homme. La notion d'inconscient introduit-elle la fatalité dansla vie de l'homme ?
L’inconscient est elle une fatalité ? Ne pourrait on pas envisager que l’inconscient n’introduit pas une fatalité dans la vie de l’homme ?

Selon Freud aucun phénomènepsychique n’est dépourvu de cause et de sens. Rien n’est gratuit dans notre esprit et nos conduites on toutes un sens : il n’y a pas de hasard. Tout acte, tout mot se trouvent situé dans un contextedéterminé par l’inconscience qui a sa propre logique. Dés lors tout acte peut dissimuler une intention de l’inconscient.
En effet l'inconscient gouverne nos actes sans que notre volonté puisse le contrôler,il peut être considéré comme une fatalité venant de l'intérieur. Mais l'inconscient n'est pas une force contraire et fatale, il est l'ensemble des sentiments dont nous n'avons pas pris conscience.
Eneffet l’inconscience va donc entraîner l’idée de fatalité dans la vie de l’homme. La vie de l'homme est donc ouverte à l'influence de son inconscient non comme une force extérieure et incontrôlablemais comme une force souterraine grondant du plus profond de nous-même jusqu'à immerger dans nos rêves, nos paroles (lapsus) ou à la surface de notre corps (manifestations corporelle).
La notion...
tracking img